La bourse est fermée

Les entreprises devront attendre mercredi pour solliciter un nouveau crédit auprès de leurs banques

1 / 2

Prêts garantis de l’Etat: les banques vont devoir aussi regarder les mauvais dossiers

Un peu de retard à l'allumage. Les entreprises en difficulté à cause de l'épidémie de coronavirus devront encore attendre un peu avant de pouvoir solliciter leurs banques pour un crédit supplémentaire. La semaine dernière sur l'antenne de BFM Business, Frédéric Oudéa, le président de la Fédération bancaire française et patron de la Société Générale, avait déclaré que les banques seraient prêtes dès ce lundi matin.

 Il faudra en fait attendre "mercredi", toujours selon le responsable cité par Le Parisien. "Grâce à un dispositif exceptionnel de garanties de l'État (à hauteur de 300 milliards d'euros, NDLR), nous allons proposer des prêts bancaires supplémentaires pour toutes les entreprises".

"En clair: toutes les entreprises pourront demander à leur banque un prêt d'un montant pouvant atteindre trois mois de chiffre d'affaires (...). Nous allons diffuser l'information et former nos réseaux dans les deux prochains jours, et il sera opérationnel dès mercredi", ajoute le banquier. 

Ces prêts seront proposés au taux de 0,25%, précise Le Parisien. La fédération bancaire a précisé à l'AFP que "les 0,25% correspondent au coût de la garantie de l'État". "Il faudra prendre en compte le coût du prêt (les intérêts), que les banques appliqueront aussi, mais sans marge", a-t-elle ajouté.

En outre, un chef d'entreprise "en difficulté à cause de cette crise" et qui déciderait d'emprunter dans le cadre de ce programme "n'aura rien...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi