La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    -2,90 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    46 624,87
    -4 863,17 (-9,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,06 (-0,10 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,45 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,67 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3841
    +0,0057 (+0,41 %)
     

Cette entreprise vient d'offrir une semaine de vacances à tous ses salariés

·1 min de lecture

LinkedIn a pris cette décision pour l'essentiel de son personnel, à compter de lundi 5 avril, afin de leur donner du temps pour se ressourcer et éviter les risques d'épuisement au travail. "Il y a quelque chose de magique à l'idée que toute l'entreprise prenne une pause au même moment. Et le meilleur ? Ne pas être accueilli par une avalanche d'e-mails sans réponse à son retour", a déclaré une porte-parole du réseau social professionnel vendredi.

Elle a précisé que la semaine de congés payés impromptue s'appliquait à la majorité des 15.900 salariés à temps plein, même si "un noyau d'employés va continuer à travailler. Ils pourront prendre des jours plus tard". LinkedIn, qui appartient à Microsoft, fait partie des services numériques qui ont décollé pendant la pandémie, à la faveur des mesures de confinement et de l'explosion de l'utilisation des plateformes professionnelles ou de divertissement.

>> A lire aussi - Linkedin : sa fréquentation a explosé lors du confinement

La société basée à San Francisco, où le télétravail est maintenu jusqu'en septembre 2021, avait déjà fermé quelques jours fin décembre. "Les gens en sont revenus ragaillardis, ils avaient l'impression d'avoir pu sortir de chez eux, de faire des choses comme de lire des livres ou regarder des films", a détaillé Teuila Hanson, la directrice des ressources humaines de LinkedIn, dans une interview à CNN Business. "Nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée d'accorder une nouvelle semaine de congés payés à nos (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lourde amende pour Uber qui a discriminé une passagère non-voyante
La Casa De Papel : on a surpris le tournage de la saison 5
Vaccin AstraZeneca : la famille d'une femme morte d'une thrombose porte plainte
Rolls Royce et Tecnam : vers un avion électrique de 9 places pour 2026
Les Chemins de fer de la Corse ont-ils détourné des fonds publics ?