La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9798
    -0,0086 (-0,87 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 443,86
    -274,32 (-1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    455,78
    -7,35 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Entreprendre : pourquoi il est important de (mieux) se former

Gorodenkoff/Adobe Stock

Avec près d’un million d’entreprises créées en 2021 dans notre pays, selon l’Insee, la liberté d’entreprendre est plus que jamais accessible à tous, bien loin de la seule image d’Épinal du jeune CEO fraîchement sorti d’une prestigieuse école de commerce. Déjà en 2018, près de 60% de nos entrepreneurs n’étaient pas titulaires d’un diplôme de niveau bac+5 ; ils étaient même 10% à ne jamais avoir décroché le baccalauréat, d’après une autre étude de l’Insee. Mais si être bardé de diplômes et certifications n’est heureusement pas une exigence pour devenir indépendant, la formation pratique à l’entrepreneuriat se révèle, en contrepartie, tout sauf subsidiaire.

Or force est de constater que la hausse du nombre de créations et reprises d’entreprises ne s’est pas accompagnée, au fil des années, d’un suivi accru des formations à cette fin : d’après la dernière étude de la Dares publiée sur le sujet en 2019, nous sommes passés de 60% de néo-entrepreneurs préalablement formés en 2006 à seulement 41% en 2014. Cet infléchissement s’explique entre autres par l’essor fulgurant des créations d’activité sous le régime du micro-entrepreneur depuis 2009, soit près des deux tiers des créations d’entreprises l’an dernier, alors que seulement 27% d’entre elles ont été précédées d’une formation.

>> Vous cherchez à évoluer professionnellement, vous avez envie de vous reconvertir ? Capital et son partenaire Topformation organisent les 22 et 23 septembre prochains la troisième édition du salon virtuel CPF. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pôle emploi : un nouveau site pour voir les métiers les plus recherchés près de chez vous
Ce département est prêt à tester le conditionnement du RSA à une activité
Le ministre de l'Éducation annonce une revalorisation salariale pour tous les enseignants à la rentrée 2023
Formation : déjà plus de 800 inscrits à notre salon CPF, plus que 10 jours pour y participer gratuitement
Pénurie de talents ? Recrutez dans vos rangs !