La bourse ferme dans 1 h 8 min
  • CAC 40

    6 360,33
    +72,00 (+1,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 996,11
    +43,66 (+1,10 %)
     
  • Dow Jones

    34 314,12
    +292,67 (+0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    +0,0065 (+0,53 %)
     
  • Gold future

    1 839,00
    +15,00 (+0,82 %)
     
  • BTC-EUR

    41 707,46
    -334,78 (-0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 408,79
    +50,23 (+3,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,07
    +1,25 (+1,96 %)
     
  • DAX

    15 346,83
    +147,15 (+0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 026,26
    +62,93 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    13 330,35
    +205,37 (+1,56 %)
     
  • S&P 500

    4 159,02
    +46,52 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4096
    +0,0045 (+0,32 %)
     

Entreprendre : elles se sont lancées avec leur soeur, elles racontent

·1 min de lecture

Elles ont grandi ensemble, ont partagé leurs premières bêtises, se connaissent par cœur et choisissent, un jour, de s’associer pour entreprendre. Les frangines ont la cote : on dénombre de plus en plus d’entreprises fondées par des sœurs, depuis Princesse Tam Tam, lancée par Loumia et Shama Hiridjee il y a trente-cinq ans (et appartenant aujourd’hui à Uniqlo), jusqu’à Kokoroe (formation en ligne) et Babbler (réseau social de relations presse) en passant par Marlette, plus récemment. Témoignages de quelques-unes de ces sœurs pour qui sororité rime avec succès.

Toutes clament «ne pas pouvoir rêver mieux» comme partenaire d’affaires que leur frangine. «J’ai une confiance quasi aveugle en Lou-Anne. C’est une extension de moi», confie ainsi Nancy Boehm qui, depuis 2015, gère avec sa jumelle Studio Twins Paris, un studio de création de textiles intelligents destinés à améliorer le bien-être et la santé. Nées dans le même moule, éduquées de la même manière, Nancy et Lou-Anne partagent les mêmes valeurs. «Nous sommes alignées en terme de vision et n’avons pas à débattre durant des heures.» Une connivence qui leur permet de prendre des décisions en un temps record. Résultat : leur entreprise a atteint son seuil de rentabilité en moins de deux ans et a réalisé l’an dernier 230 000 euros de chiffre d’affaires. Pour les sœurs Boehm, entreprendre ensemble était une évidence tant les choses fonctionnent avec limpidité.

>> Création d'entreprise ou d’association, gestion des factures et rédaction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Télétravail : ça coince toujours dans certaines entreprises, les salariés nous racontent
Burn-out, licenciement, faillite... comment se relever après une situation de crise ?
Chômage partiel : un nouveau sursis pour les salariés et leur employeur
Entreprendre : voici comment faire de votre nom une marque déposée
Entreprendre : ils ont lancé leur business en famille, et ça marche !