Marchés français ouverture 1 h 33 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 671,01
    -168,70 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,1729
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 919,73
    -351,55 (-0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 043,17
    -20,68 (-1,94 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Entreprendre : jeunes ou seniors, il n'y a pas d'âge pour se lancer !

·1 min de lecture

Si l’âge moyen des créateurs d’entreprise est de 33 ans en France, beaucoup lancent leur boîte alors qu’ils sont encore étudiants ou déjà retraités. «Que l’on ait 20 ans ou 50, les besoins sont les mêmes, assure Kim Salmon, responsable de What’s Up Camille ?, une association qui accompagne les seniors chefs d’entreprise ou porteurs de projet. Il faut trouver des financements, toucher des prospects, se rendre visible auprès des partenaires…» Elle parle en connaissance de cause : au cours de sa carrière, elle a aussi aidé des étudiants entrepreneurs. Qu’ils aient lancé des start-up, des activités artisanales ou des boîtes de service, dans des secteurs traditionnels ou plus à la mode, nos témoins sont la preuve qu’il n’y a pas d’âge pour créer.

Xavier Pisson, 21 ans, fait partie de cette génération de jeunes entrepreneurs que rien n’arrête. Son truc à lui : le bricolage, les poules et les abris qu’il leur construit depuis sa plus tendre enfance. «C’est une passion que j’ai transformée en business en 2018. J’ai injecté dans l’affaire mes 1.500 euros d’économies. A la CCI, ils n’avaient jamais vu un créateur aussi jeune. » Ni un projet aussi surprenant : son entreprise, Cot Cot House, est spécialisée dans la fabrication et la vente de poulaillers en kit, 100% made in Bretagne. «Au départ, j’ai tout géré parallèlement à mes études de Génie des matériaux. L’activité est montée en puissance progressivement. En 2019, j’ai vendu une trentaine de pièces en ligne.»

Le Covid est arrivé et, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les secteurs où l'absentéisme a le plus grimpé
Faut-il oser profiter du nouveau congé paternité rallongé ?
Votre entreprise est-elle (vraiment) bienveillante ? 10 points pour le vérifier
"On galère à recruter" : avec le pass sanitaire, les agents de sécurité se font rares
Recrutement : cette nouvelle plateforme pour trouver du travail avant même la fin de sa formation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles