La bourse ferme dans 2 h 56 min
  • CAC 40

    6 671,69
    -1,41 (-0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 161,76
    +10,36 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1652
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 779,20
    +13,50 (+0,76 %)
     
  • BTC-EUR

    53 393,86
    +737,27 (+1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,92
    +1,28 (+0,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,10
    +0,66 (+0,80 %)
     
  • DAX

    15 500,34
    +25,87 (+0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,60
    +4,77 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3823
    +0,0096 (+0,70 %)
     

Entre Zemmour et Marine Le Pen, Marion Maréchal refuse de se prononcer

·2 min de lecture

Marion Maréchal-Le Pen, l'ancienne députée d'extrême droite a refusé de se prononcer sur ses intentions de votes au présidentielle 2022. Que ce soit pour sa tante Marine Le Pen, ou pour Eric Zemmour.

a refusé ce jeudi 23 septembre de dire si elle soutiendrait , présidente du Rassemblement national (RN), ou en cas de candidature de l'éditorialiste à . "Eric Zemmour est quelqu'un que je connais bien et que j'apprécie, vous le savez. Ce n'est un secret pour personne", a-t-elle déclaré à la presse, en marge d'une rencontre de la droite identitaire à Budapest, à l'invitation du .

"Après, vous dire est-ce que je vais soutenir Eric Zemmour, est-ce que je vais soutenir Marine Le Pen, cela ne va pas être le propos aujourd'hui (...) car je reste en dehors du jeu", a souligné l'ancienne élue du Vaucluse, qui s'est éloignée du Front national (devenu RN) depuis la présidentielle de 2017.

, elle est plus libérale sur le plan économique, plus conservatrice sur les valeurs sociétales, plus radicale sur l'immigration, et se situe davantage sur la ligne du polémiste Zemmour. "La situation est un petit peu délicate pour moi", a expliqué Marion Maréchal, soulignant qu'elle "ne voulait pas nuire à la campagne de Marine Le Pen". Mais en même temps, "je ne m'aventurerai pas à dire que le scénario du deuxième tour est joué", a ajouté la jeune femme de 31 ans.

Marion Maréchal s'était exprimée un peu plus tôt à la tribune du "sommet démographique" de Budapest, auquel Eric Zemmour doit également participer vendredi. En marge d'un déplacement à Hayange (Moselle), Marine Le Pen a relativisé les propos de sa nièce.

"Marion, qui s'est éloignée de la vie politique, n'a peut-être plus les capteurs nécessaires. Cet éloignement lui fait penser que l'agitation médiatique correspond à la réalité politique, je ne le crois pas", a-t-elle réagi.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles