La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 691,76
    -1 315,94 (-4,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Entre polémique et résignation, le Grand Paris bannit les autos des pauvres

·2 min de lecture

Au 1er juin, la Métropole du Grand Paris interdira la circulation des voitures classées Crit’Air 4 et plus. Ce n’est qu’un début ! Lorsque cette règle aura été étendue aux autres ZFE de France, des millions de voitures Diesel et essence n’auront plus droit de cité.

Les automobilistes français n’ont pas tous conscience de ce qui les attend, d’ici la fin de l’année 2021. Si l'on en croit le sondage réalisé le 25 mai par Harris Interactive pour le compte du CNPA (Conseil national des Professions de l’Automobile), 40 % seulement des personnes interrogées savent ce qu’est une Zone à Faibles Émissions (ZFE). Son régime va pourtant s’appliquer d’ici la fin 2021 à onze grandes agglomérations françaises, puis à toutes celles qui comptent plus de 150.000 habitants avant la fin 2025. A la clé, l’interdiction à compter du 1er janvier 2024 de tous les véhicules Diesel, une mesure jugée excessive par 71 % des personnes interrogées. Alors qu’elles sont 75 % à se dire favorable aux mesures visant à diminuer la pollution atmosphérique.

60 % des automobilistes ignorent ce qu’implique l’instauration d’une ZFE en termes de circulation

La prise de conscience est lente. Certains élus locaux commencent juste à s’inquiéter de la réaction des automobilistes-électeurs, au moment où la Métropole du Grand Paris s’apprête à basculer dans le nouveau régime. Au sein de ce vaste périmètre délimité par l'autoroute A86, qui rassemble 79 communes, tous les véhicules classés Crit’Air 4 (15 ans d’âge et plus) seront frappés en semaine d’une interdiction de circuler avant 20 heures. Et ce, dès le 1er juin 2021. Exception durant le week-end, ainsi que — vraisemblablement — pour les véhicules de plus de trente ans titulaires d’une carte grise collection (dont l’attribution n’est pas automatique, rappelons-le). Cette mesure d’exclusion concernerait environ 200.000 véhicules (dont 6.000 poids lourds), soit 11 % du parc automobile pour une population de 5,61 millions de Franciliens. Lesquels ne circulent pas tous en voiture chaque jour, heureusement.

Tout de même. Cela fait du monde. Certes, la pandémie a incité les autorités du Grand Paris à repousser de six mois une interdiction des véhicules Crit'Air 4 qui aurait dû entrer en vigueur dès le mois de janvier 2021. [...]

Lire la suite sur challenges.fr

Loi climat : vers un “passeport vaccinal” pour nos autos dans les ZFEZFE: pas de restriction de circulation pour les voitures de collection?Une étude gouvernementale constate que le Diesel respecte les normes. Trop tard !Condamné mais toujours favorisé par le bonus-malus, le diesel retombe au niveau de... 1990Qui sont ces automobilistes français qui roulent toujours en diesel?