Marchés français ouverture 8 h 56 min
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1287
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    45 063,55
    +1 218,16 (+2,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 286,62
    +26,46 (+2,10 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Entre Microsoft et Paypal, Pinterest se cherche un acheteur

·2 min de lecture

Microsoft et PayPal ont envisagé de s’offrir le site, vrai levier commercial. Mais son côté anti-réseau social déroute.

A Wall Street, attire l’attention. Après avoir été l’objet de , pour un rachat à 51 milliards de dollars, les marchés suspectent désormais PayPal d’avoir des vues sur le site Web, pour 44 milliards. Même si la société de paiement a nié, plusieurs jours après que Bloomberg a éventé le projet d’acquisition, les analystes estiment que Pinterest est bel et bien à vendre.

La plateforme américaine est peu connue en France, et une grande partie de ses utilisateurs sont aux Etats-Unis. Fondée en 2010, elle sert à trouver l’inspiration grâce à des galeries et des dossiers photos thématiques. "Pinterest est souvent utilisé lors de grandes étapes de la vie comme une naissance, un mariage ou un déménagement", résume Adrien Boyer, directeur général France et Europe du Sud de l’entreprise. Le groupe capitalise son influence grâce à des annonceurs, qui ont confiance dans son vivier, avec un taux de conversion alléchant: Pinterest aime rappeler que 89% des utilisateurs de sa plateforme y viennent avant de passer à l’acte d’achat. Il a fait le choix de privilégier le "contrôle vertical" de la relation avec chaque utilisateur plutôt que de créer une communauté de plus en plus large. Il est ainsi très facile d’acheter un produit vu sur la plateforme ou de s’abonner à un créateur de contenus originaux. La dimension communautaire est reléguée au second plan.

Année 2020 record

Comprenant très tôt les dérives potentielles liées aux réseaux sociaux, vecteurs parfois de haine ou de fake news, Pinterest a bien veillé à se distinguer de , Instagram ou Twitter. Le groupe le résume d’un slogan simple: "C’est pour vous, et pas pour vos selfies." L’anti-réseau social est aujourd’hui à un tournant. Le cofondateur, Evan Sharp, vient d’annoncer son départ pour LoveFrom, le studio de création monté par l’ancien designer star d’Apple, Jonathan Ive.

Après une année 2020 record due aux confinements, avec un chiffre d’affaires en hausse de 48% à 1,7 milliard de dollars, l’exercice en cours est plus péril[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles