La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 073,39
    -127,28 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    13 893,50
    -158,85 (-1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2037
    +0,0056 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    45 903,10
    -350,59 (-0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 243,55
    -55,41 (-4,27 %)
     
  • S&P 500

    4 163,52
    -21,95 (-0,52 %)
     

Nouvelles mesures contre les cookies : ce qui change au 1er avril

·1 min de lecture

À partir du jeudi 1er avril, sur tous les sites internet français, les règles changent concernant l'utilisation des cookies dans la publicité ciblée. Désormais, chaque internaute va pouvoir choisir, plus clairement que jusqu'à présent, si oui ou non il accepte l'activation de ces fameux traceurs, qui permettent à certains sites de suivre et d'enregistrer l'activité de leur audience. Cette nouvelle réglementation a été imposée par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), le gendarme français du numérique.

Lorsqu'il se rendra sur un site muni de cookies, l'internaute verra toujours une petite fenêtre s'ouvrir, lui demandant d'accepter l'utilisation des traceurs, notamment pour l'identifier, le géolocaliser, ou encore, dans le cas d'un site marchand, conserver son panier de commandes jusqu'au paiement. Jusqu'à présent, l'utilisateur avait souvent tendance à cliquer automatiquement sur le bouton "j'accepte". Mais désormais, devra apparaître sur cette fenêtre un second bouton, tout aussi gros, lui permettant de refuser clairement l'utilisation des cookies spécifiquement destinés au traçage publicitaire. En clair, poursuivre la navigation sur le site, sans avoir donné son aval de manière explicite, n'aura plus valeur d'accord tacite pour l'installation de cette catégorie de traceurs, ce qui était le cas jusqu'à présent.

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Il s'agit d'un tournant sur la reprise en main par l'internaute du con...


Lire la suite sur Europe1