La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 197,18
    -954,12 (-1,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0028 (-0,20 %)
     

Enseignement à distance : le Cned annonce être de nouveau victime de cyberattaques

franceinfo
·1 min de lecture

L'enseignement à distance continue d'être perturbé pour les élèves français, au troisième jour du retour de "l'école à la maison". "Tous les sites du Cned et les plateformes Maclasse à lamaison sont de nouveau les cibles de cyberattaques depuis cette nuit", annonce le Centre national d'enseignement à distance (Cned) sur son compte Twitter, jeudi 8 avril. C'est le troisième jour d'affilée que l'organisme déclare subir des cyberattaques.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Toutes nos équipes sont pleinement mobilisées pour rétablir un service optimal au plus vite", poursuit le Cned. Contacté par franceinfo, le ministère de l'Education nationale confirme de "nouvelles attaques". Elles touchent également le fournisseur réseau du Cned, Renater.

Une enquête ouverte

Ces nouvelles perturbations interviennent moins de 24 heures après un retour à la normale pour les plateformes du Cned. Mercredi midi, le ministère de l'Education nationale avait indiqué que "l’ensemble des services d’enseignement à distance du Cned était revenu à la normale. Quelques ralentissements de connexions ont été signalés sans blocage sur l’accès aux services".

La section cyber du parquet de Paris a ouvert une enquête sur ces cyberattaques mercredi, pour "accès frauduleux à un système de traitement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi