La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 831,92
    +28,45 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,10 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0197
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 459,08
    +567,13 (+2,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,43
    +15,55 (+2,86 %)
     
  • S&P 500

    4 140,05
    -5,14 (-0,12 %)
     

Enquête sur les prédateurs financiers du Kremlin

Getty Images

L’ex-correspondante du Financial Times à Moscou, Catherine Belton, a concocté un vrai polar financier sur la Russie du clan Poutine et sa conquête de l’Ouest. Sa traduction en français sort ce mercredi.

S’il ne fallait lire qu’un seul livre sur l’ascension de Vladimir Poutine, ce serait celui-ci: "Les hommes de Poutine, comment le KGB s’est emparé de la Russie avant de s’attaquer à l’Ouest". Ecrit en 2020, ce best-seller international, qui s’est vendu à 800.000 exemplaires dans le monde, vient enfin d’être traduit en français, chez Talent Editions. Se basant sur d’innombrables sources gravitant autour du Kremlin, Catherine Belton, ex-correspondante du Financial Times à Moscou, y décrit le système de prédation économique mis en place par Poutine et la création d’un "Obschak", sorte de vaste caisse noire, permettant de servir ses intérêts personnels et politiques.

Ce récit captivant, fruit de dix ans d’enquête, montre comment le président russe a remplacé les oligarques libéraux de l’ère Eltsine par une caste d’affidés connus au sein des services de renseignement et à la mairie de Saint-Pétersbourg. Depuis trente ans, ces hommes ont patiemment tissé leur toile financière en Europe et aux Etats-Unis jusqu’à ce que la guerre en Ukraine en fasse des parias, . Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs attaqué en justice Catherine Belton, dont Roman Abramovitch, l’ancien propriétaire du club de foot de Chelsea, , ne concédant que quelques retouches minimes à son texte.

Le 7 juillet, que deux financiers genevois, Serge de Pahlen et Jean Goutchkoff, proches des milieux d’affaires russes, menaçaient l’éditeur français de poursuites en diffamation. Belton pointe notamment les liens entre Jean Goutchkoff, passé par les filiales suisses de HSBC et de la Société Générale, et Guennadi Timtchenko. Cet ancien espion du KGB, l’un des plus proches et des plus discrets alliés de Poutine, a fait fortune en créant Gunvor, géant mondial du trading pétrolier, implanté sur les bords du lac Léman. L’oligarque francophile, propriétaire de biens immobiliers à Paris, Méribel ou encore Saint-Raphaël, a été l’un des agents d’influence du Kremlin à Paris, comme le montre cet extrait du livre (pages [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles