Marchés français ouverture 1 h 8 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 708,34
    -131,37 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1729
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 801,08
    -681,44 (-1,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 039,53
    -24,32 (-2,29 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Enquête sur l'état de la France: les Français sont inquiets mais pas en colère

·2 min de lecture

EXCLUSIF- Challenges et Harris Interactive ont interrogé 10.000 personnes, un audit complet de l'état de la France, et des Français. Voici les principaux enseignements de cette enquête.

Divisés ? Déclinistes ? Belliqueux ? Fatalistes ? Pas vraiment. Notre sondage réalisé avec Harris Interactive sur un panel exceptionnel de 10.000 personnes donne à voir une France un peu différente. Inquiète, certes, pessimiste, mais assez lucide sur les causes des problèmes et sur les remèdes. Et ils sont assez unanimes sur les grandes questions. Pas si divisés. Voici les principales tendances qui se dégagent:

  • Les Français inquiets

Les Français sont inquiets (53%), avant d’être en colère (33%) . Inquiets , du terrorisme (83%), de la délinquance (82%) … Inquiets pour l’avenir de leurs enfants. La pandémie vient bien après. Pour eux l’avenir est d’autant plus noir que sur tous ces sujets, dans une très grande majorité, ils ne notent pas d’amélioration (4% d’amélioration sur le dérèglement climatique, 4% sur la délinquance…). A noter que la place de l’islam et l’immigration ne font pas partie de leurs principaux sujets d’inquiétude (10 et 13e position). Autre point: ils sont satisfaits de leur niveau de vie (65%). Y compris les ouvriers (61%).

  • Mobilisation pour le climat

Pour 84% d’entre eux, c’est le premier sujet d’inquiétude. Ils sont prêts à trier leur déchets (91%), faire réparer leurs appareils ménagers (85%), réduire le chauffage ou la clim (77%), privilégier les produits en vrac (75%), moins prendre l’avion (74%)… mais un peu moins à payer plus pour consommer des produits locaux (60%). Et 63% pensent (81% à gauche).

  • La place de la France

Ils sont une minorité à croire au déclin de la France (47%), contre 13% qui pensent qu’elle est en progrès et 39% qui ne savent pas. 89% croient qu’il est possible de relocaliser. Toutes catégories socio-professionnelles confondues. Les Français ont l’espoir .

  • Les politiques au banc des accusés

Ils croient au progrès (85%), et notamment à la science et à la médecine comme source de progrès, y compris quand on parle de thérapies géniques, de PMA… (76 et 74%). Pour 60% des personnes interrogées, c[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles