La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1825
    -0,0042 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 093,43
    +1 764,03 (+18,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,36
    +8,26 (+3,22 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

Enquête sur des clips "antisémites" de Freeze Corleone : "Sous couvert de l'art, on ne peut pas tout dire", estime Frédéric Potier

franceinfo
·2 min de lecture

Le parquet de Paris a ouvert jeudi une enquête pour "provocation à la haine raciale" et "injure à caractère raciste", visant plusieurs clips et chansons de Freeze Corleone, une figure montante du rap français. "Sous couvert de l'art, on ne peut pas tout dire", a commenté vendredi 18 septembre sur franceinfo Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah).

franceinfo : Les textes de ce rappeur peuvent-ils être attaqués ?

Frédéric Potier : C'est notre analyse. On a consulté ses paroles, on y a trouvé un cocktail d'antisémitisme, d'apologie du nazisme et de complotisme. Ces paroles on les découvre, hélas, en plein procès Charlie Hebdo, le jour même du nouvel an juif.

Il ne faut pas que l'art soit le refuge de la haine.

Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT

à franceinfo

D'où le signalement que j'ai fait au procureur de la République hier et cette enquête qui a été engagée.

Où s'arrête la liberté artistique ?

La liberté artistique est très grande. L'art c'est la beauté, c'est l'imagination, mais sous couvert de l'art, on ne peut pas tout dire. Il y a des lois qui s'appliquent quel que soit le succès, quel que soit le talent de l'intéressé. Il y a un lien très (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi