Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -4,70 (-0,19 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 066,43
    +1 169,88 (+2,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 249,19
    +50,62 (+4,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,03 (-0,04 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,58 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,08 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2974
    +0,0059 (+0,46 %)
     

Enora Malagré : "fatiguée", elle pousse un énorme coup de gueule

BestImage

Elle ne souhaite plus subir… Sur Instagram, Enora Malagré est suivie par 433 000 personnes. Si elle a de nombreux fans, l’animatrice a également son lot de détracteurs. Si récemment, celle-ci a pris plaisir à partager ses sorties à l’avant-première de Barbie, ou encore au Festival du cinéma américain de Deauville, elle a été la cible de commentaires sur son poids. Jeudi 7 septembre 2023, en story, l’ex-star de C8 et NRJ a écrit : "Les amis, je vais vous demander un petit service, car vous êtes la meilleure des communautés. Je vous fais suivre des profils de mecs qui sont des haters, harceler, mysogines, sales types. Oui, tout ça à la fois !" Avant de les nommer, la jeune femme a ajouté : "Je compte sur vous pour les signaler ou leur écrire pour leur expliquer calmement la vie. Moi, je n’ai plus la force." En colère, Enora Malagré a assuré : "Les propos grossophobes et sexistes que je subis à chaque fois que j’apparais quelque part sur les réseaux sociaux vont finir par me péter le cerveau ! J’ai besoin de vous là. Je suis un peu fatiguée." Mercredi 8 mars 2023, sur Instagram, l’animatrice avait déjà poussé un coup de gueule. "Pendant des années, on m‘a objetisée. J’étais tellement conditionnée par le regard des hommes que je pensais que m’hypersexualiser me faisait exister. J’ai dit et fais beaucoup de bêtises. Mais j’ai toujours été libre. Même de commettre des erreurs. J’ai cette chance. Aujourd’hui, j’ai (...)

Lire la suite sur Closer

Rihanna : le très étonnant prénom de son deuxième enfant dévoilé
Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : “Pour eux, c’est une abomination…”, cette hypothèse impensable pour les parents
Perte de poids : ces trois principes majeurs à respecter pour mincir après 60 ans
Santé : ces 11 facteurs de risque qui peuvent fortement conduire à la démence
Gabin Villière : qui est Jade Louvel, la compagne du joueur du XV de France ?