Marchés français ouverture 6 h 50 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 153,81
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0434
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    -29,44 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    19 351,50
    +778,76 (+4,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,87
    +18,73 (+4,46 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

Eni reporte l'introduction en Bourse de sa branche énergies renouvelables

Le géant italien des hydrocarbures Eni a décidé jeudi 23 juin de reporter l'introduction en Bourse de sa division énergies renouvelables et ventes au détail, baptisée Plenitude, en raison de la "volatilité et l'incertitude" régnant sur les marchés financiers. Depuis l'annonce il y a deux semaines par Eni de son projet d'introduire prochainement une partie des actions de Plenitude à la Bourse de Milan, "les conditions de marché se sont détériorées", estime le groupe dans un communiqué.

Plenitude est née de la fusion en avril 2021 entre la branche ventes de gaz et électricité au détail et la division énergies renouvelables d'Eni. Le groupe pétrolier a indiqué vouloir conserver "une participation majoritaire" dans la future société cotée, sans préciser la part destinée à être mise en Bourse. "Malgré l'intérêt fort et généralisé manifesté par les investisseurs pour Plenitude", Eni a jugé que "la volatilité et l'incertitude qui affectent actuellement les marchés nécessitent un suivi supplémentaire". L'introduction en Bourse de Plenitude vise selon Eni à "maximiser" sa valeur et à libérer de nouvelles ressources à allouer à la transition énergétique.

L'objectif de Plenitude, qui fournit du gaz et de l'électricité à environ 10 millions de clients, est de développer une capacité de production d'énergie renouvelable de plus de 6 gigawatts d'ici à 2025 et de plus de 15 gigawatts d'ici à 2030. Eni s'est engagé à réduire de 80% les émissions nettes de gaz à effet de serre de ses produits (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Deliveroo de nouveau condamné en France pour travail dissimulé
Médicaments, composants électroniques... sans l'Europe, pas de souveraineté industrielle
Paris : les taxis vont se faire de plus en plus rares
Mondial 2022 : Vinci a été perquisitionné en 2020 après des accusations de travail forcé
Ces professionnels de l'éolien qui font de l'or avec du vent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles