La bourse ferme dans 8 h

Engie profiterait du départ d’Isabelle Kocher, opposée à un dépeçage : le conseil Bourse du jour

Morgan Stanley a récemment relevé sa recommandation sur Engie (code mnémonique ENGI - code ISIN FR0010208488), passant de pondération en ligne à Surpondérer sur l’action. Son objectif de cours ressort à 18 euros, soit un potentiel d’appréciation théorique de 27%, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Mardi, l’action a été soutenue par la spéculation d'un prochain départ de la directrice générale Isabelle Kocher.

Selon BFM Business, le conseil d'administration envisage de s’en séparer en raison de divergences sur la gouvernance et la stratégie. Le prochain conseil d'administration du 17 décembre s'annonce décisif alors qu'il a planché, ces dernières semaines, sur l'évaluation de la directrice générale, révèle le site d'informations.

>> A lire aussi - Faut-il oui ou non poursuivre la privatisation d'Engie ?

Les membres du conseil reprocheraient à la patronne d'Engie de ne pas être assez opérationnelle et impliquée dans l'exécution de sa stratégie. Selon BFM Business, Isabelle Kocher s'opposerait au dépeçage de l'ex-GDF, qui lui rapporterait plusieurs milliards d'euros et relancerait son cours de Bourse, qui a stagné depuis l'annonce de la nomination d'Isabelle Kocher en juin 2016… alors que le CAC40 a bondi 33% !

>> Notre service - Faites des économies sur vos factures d’électricité et de gaz avec notre comparateur Énergie

Que dit l’analyse technique ?

Du point de vue de l’analyse technique, l’action Engie suit une dynamique de moyen terme positive, inscrite au sein d’un canal haussier, dont elle teste actuellement la borne basse, vers 14,10 euros. Le niveau actuel constitue un point d’entrée.

>> A lire aussi - Gaz : les tarifs réglementés d'Engie disparaissent aujourd'hui (et ce n'est pas une mauvaise nouvelle pour vous)

On pourra viser la résistance majeure de 15,14-15,30 euros. Inversement, la rupture confirmée du support de 14 euros inciterait à limiter ses pertes.

>> En vidéo - EkWateur, le petit fournisseur d'énergie alternatif qui fait de l'ombre à EDF et Engie

>> Inscrivez-vous

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Commerce : la Chine pas pressée d’enterrer la hache de guerre avec Donald Trump
Couronne dentaire : un reste à charge encore très élevé
Rénovation énergétique : Effy proposera bientôt une offre de financement de travaux aux ménages modestes
Décathlon redevient l'enseigne préférée des Français
“Après son plongeon, le pétrole a de bonnes raisons de rebondir !”