La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 263,73
    -215,87 (-0,63 %)
     
  • Nasdaq

    14 104,84
    +35,41 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 454,84
    +3 613,87 (+12,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,19
    +39,35 (+4,06 %)
     
  • S&P 500

    4 236,67
    -10,77 (-0,25 %)
     

Engie condamné pour "pratiques commerciales trompeuses", pour une offre promettant 30% de réduction

·2 min de lecture

Le fournisseur d'électricité Engie a été condamné pour "pratiques commerciales trompeuses". En cause: une offre promettant 30% de réduction des tarifs d'électricité le week-end.

a été condamné pour "pratiques commerciales trompeuses" car une de ses offres promettant 30% de réduction des tarifs d'électricité le week-end n'informait pas suffisamment les clients, a annoncé jeudi l'association de défense des consommateurs CLCV. Engie n'ayant pas fait appel du jugement du tribunal judiciaire de Paris intervenu en janvier, cette "condamnation est ferme et définitive", a précisé dans un communiqué la CLCV, à l'origine de la plainte visant une offre de différenciation horaire baptisée Elec Weekend.

Pour la CLCV, le fournisseur d'électricité "n'informait pas loyalement les consommateurs sur la réduction tarifaire associée à son offre et ses conditions", et "n'informait pas suffisamment que cette offre nécessitait ley, qui était encore assez peu fréquent à l'époque". Selon le jugement qu'Engie est contraint d'afficher pendant deux mois sur son site internet, le tribunal lui a demandé d'effectuer des "mises en conformité, à titre de correctifs de pratiques commerciales trompeuses" concernant l'offre en question. Il lui est aussi "ordonné de faire cesser la contradiction entre la mention suivant laquelle l'offre de -30% de réduction sur le prix de l'électricité au titre de l'offre Elec Weekend est accessible à tout type de compteur, et les autres mentions suivant lesquelles cette offre est réservée aux consommateurs bénéficiant d'un compteur communicant Linky".

15.000 euros de dommages et intérêts

Le jugement demande également à Engie de "permettre un meilleur accès à l'ensemble des informations précises relatives au régime des heures pleines et des heures creuses telles que fixées par commune et par région par les différents gestionnaires du réseau de distribution Enedis". Le fournisseur[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi