La bourse ferme dans 3 h 14 min
  • CAC 40

    7 163,85
    +31,50 (+0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 225,92
    +16,61 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0735
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 890,70
    +5,90 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    21 556,58
    -33,76 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,38
    +8,43 (+1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,60
    +0,46 (+0,60 %)
     
  • DAX

    15 434,65
    +113,77 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 918,64
    +53,93 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2089
    +0,0037 (+0,31 %)
     

Engie émet 2,75 milliards d'euros d'obligations vertes

Wikimedia

L'énergéticien français Engie a émis pour 2,75 milliards d'euros des nouvelles obligations avec trois emprunts différents: un prêt d'un milliard d'euros sur 7 ans avec un taux d’intérêt de 3,625%, un emprunt d'un milliard d'euros sur 12 ans avec un taux d'intérêt de 4% et enfin un prêt de 750 millions d'euros sur 20 ans, avec un taux d'intérêt de 4,25%, explique le groupe dans un communiqué publié ce vendredi 6 janvier. "Cette émission vient préfinancer une part substantielle des besoins de financement d'Engie pour 2023 et renforce la liquidité du groupe", indique l'énergéticien, en précisant qu'il "s'engage à n'utiliser les fonds que pour financer des projets durables, socialement responsables et ayant un impact positif sur l'environnement."

Cette émission d'obligations a rencontré un "franc succès", avec une "demande totale culminant bien au-delà des 9 milliards d'euros sur les trois tranches", ce qui a permis à Engie de fixer les prix "en ligne avec les niveaux du marché secondaire, sans prime de nouvelle émission, tout en conservant un fort taux de sursouscription (2,4x)", précise le groupe. Le directeur général adjoint chargé des finances, Pierre-François Riolacci, s'est dit dans le communiqué "heureux du franc succès de cette nouvelle émission d’obligations", "notamment compte tenu de leurs durées longues allant jusqu’à 20 ans". "Cela démontre la forte confiance des investisseurs institutionnels dans la stratégie d'Engie, la solidité de ses ratios de crédit ainsi que son (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : CAC 40, Hermès, Engie, Apple, Amazon, Tesla, Google, Eurofins… au programme de Momentum cette semaine
EDF prélève 91 373 euros par erreur à un couple de l'Aisne
Le boycott de la Coupe du monde a coûté près de 15.000 euros à ce bar grenoblois
Apple écope d'une amende d'un million d'euros pour pratiques commerciales abusives
CAC 40, obligations à haut rendement… 5 placements financiers à éviter pour 2023