Marchés français ouverture 8 h 17 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0176
    -0,0074 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 859,75
    -92,53 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Il engage des robots pour retrouver son disque dur avec des millions de dollars en Bitcoins dedans !

Jawes Howells s’est mis à miner du bitcoin en 2009, l’année de sortie de cette cryptomonnaie qui ne valait pas encore grand-chose. Il a réussi à accumuler près de 8.000 bitcoins avant d’arrêter. Puis, en 2013, il est devenu célèbre quand il s’est rendu compte qu’il avait jeté le disque dur contenant la clé de son portefeuille de cryptomonnaie. Aujourd’hui, il compte le récupérer dans sa décharge locale, au Pays de Galles, grâce à deux robots-chiens Spot de Boston Dynamics.

Lorsqu'il s’est rendu compte de sa bourde, son portefeuille valait plus de 7 millions de dollars. Aujourd’hui, malgré une valeur qui fluctue et une chute brutale l’année dernière, ce disque dur contient plus de 170 millions de dollars en bitcoins.

L’excavation de la décharge coûtera 11 millions de dollars

Les robots-chiens coûtent chacun 74.500 dollars, et seront utilisés à tour de rôle pour permettre à l’autre de se recharger. Ils scanneront le sol à la recherche du disque dur et assureront la sécurité du site grâce à une caméra de surveillance. L'infortuné a mis au point un projet à 11 millions de dollars, et espère que la participation de deux investisseurs de capital-risque convaincra la municipalité de le laisser accéder à la décharge.

Toutefois, le conseil de la ville de Newport ne semble pas disposé à lui accorder l’autorisation. « Ses propositions présentent un risque écologique important, que nous ne pouvons pas accepter et que les termes de notre contrat ne nous permettent pas de prendre en considération », a indiqué un porte-parole qui a ajouté que James Howells ne pourrait rien leur présenter qui leur fasse changer d’avis.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles