La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 790,10
    -3,00 (-0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    33 867,02
    +62,16 (+0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Les enfants libanais grands sacrifiés de la crise

·2 min de lecture

LE LIBAN, 16 MOIS APRÈS L'EXPLOSION DU PORT DE BEYROUTH (4/6) - Les jeunes sont les grands sacrifiés de la crise qui secoue le Liban. Selon l'Unicef, 30% des enfants se couchent le ventre vide. 70% de leurs parents sont contraints de s'endetter pour acheter à manger. Trois quarts des adolescents aspirent à émigrer pour trouver un meilleur avenir.

Directrice du Beirut Annunciation orthodox college, Ghia Khoury n’en est toujours pas revenue. "Dans mon bureau, la seule chose qui n’ait pas été réduite en miettes, c’est le tableau que mes élèves m’avaient offert quelque temps avant la catastrophe, sur lequel ils avaient dessiné tout ce que j’aime: la mer, l’après-midi à l’heure du thé, les tableaux de Matisse..." Gaie, colorée, la peinture a miraculeusement échappé au souffle de , qui a détruit cinq écoles beyrouthines, dont celle de la quadragénaire. Elle s’exclame: "La bibliothèque a été pulvérisée, ainsi les 59 ordinateurs que nous possédions. Heureusement que le drame a eu lieu au cœur de l’été, nous étions en vacances."

Scolarisés de la maternelle à la terminale, ses 900 élèves ont repris progressivement les cours en ligne quelques semaines, après la catastrophe. Le télé-enseignement s’est poursuivi avec la . Entretemps, l’école a été reconstruite, à l’exception de la chapelle, au dernier étage, dont les vitres sont encore brisées. 100.000 dollars d’aide ont permis de rénover les salles de classe qui sentent le neuf. Une ONG a offert dix ordinateurs. "Nous avons été aidés par l’Œuvre d’Orient, via l’ambassade de France. L’ambassade de Russie a fait des promesses de dons pour achever les travaux."

Lire aussi

Les écoliers de Ghia Koury ont plus de chance que beaucoup d’autres enfants du pays. Ils ont pu reprendre leurs cours, ont des salles de classe qui sentent la peinture fraîche, sont suivis par deux psychologues. Beaucoup d’autres petits Libanais n’ont certes pas subi le traumatisme de l’explosion du port, mais souffrent des conséquences de (économique, monétaire, alimentaire, sanitaire) qui s’est abattue sur le pays. Touchée par l’hyperinflation, la dépréciation de la monnaie et la fonte de ses économies, la classe moyenne, victime de la faillite de l'Etat, est en train de disparaître. Selon la Banque mondiale, 78% de la population est désormais sous le seuil de pauvreté, contrainte de vivre de l’aide in[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles