La bourse ferme dans 2 h 20 min
  • CAC 40

    7 120,11
    -113,83 (-1,57 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 193,46
    -64,52 (-1,52 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0760
    -0,0037 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 884,60
    +8,00 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    21 216,53
    -505,14 (-2,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,39
    -12,47 (-2,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,11
    +0,72 (+0,98 %)
     
  • DAX

    15 307,35
    -169,08 (-1,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 837,81
    -63,99 (-0,81 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,2046
    -0,0010 (-0,09 %)
     

Energies renouvelables: Pourquoi la France doit accélérer dans l'éolien terrestre

AFP - Lionel BONAVENTURE

Alors que la situation du nucléaire monopolise l’attention, il ne faut pas oublier les énergies vertes. La France est le seul pays européen à ne pas avoir atteint ses objectifs. Pour rattraper le retard, les députés doivent adopter d’ici à Noël le projet de loi d’accélération de la production de renouvelables.

Le gouvernement n’est pas sectaire. Pour la proposition de loi durcissant les sanctions contre les squatteurs, il s’était appuyé sur LR et le RN. Pour le projet de loi d’accélération de la production d’énergies renouvelables qui est en discussion au Parlement depuis le 5 décembre en vue d’une adoption avant Noël, il recherche l’aide de la gauche. "On reçoit des appels du pied", reconnaît Gérard Leseul, député PS de Seine-Maritime.

Entre le gouvernement et la droite, le point d’achoppement porte essentiellement sur l’implantation de nouvelles éoliennes terrestres. "Agnès Pannier-Runacher m’a dit qu’elles allaient couvrir 1% du territoire soit 55 fois la surface de Paris, déplore Olivier Marleix, député LR d’Eure-et-Loir. On est en plein dogme."

La France ne respecte pas ses engagements en matière de renouvelables

Le zéro carbone en 2050, la classe politique y est favorable. Mais elle diffère sur la façon d’y arriver. Notre pays est le seul de l’Union européenne à ne pas avoir respecté ses engagements en matière de renouvelables. Les énergies vertes représentent 19,3% du mix électrique alors que l’objectif était de 23% en 2020. La raison de ce retard tient en grande partie aux lourdeurs administratives et à la multiplication des contentieux. "Dans l’éolien terrestre, la France a dix gigawatts de projets en attente et 10 GW dans le solaire", indique William Arkwright, directeur général d’Engie Green.

Pour atteindre la nouvelle cible -45% de renouvelables en 2030- il faut aller plus vite. En février dernier, dans son discours de Belfort, Emmanuel Macron avait indiqué que la puissance installée du solaire devrait être multipliée par dix d’ici à 2050. A ce même horizon, le président avait aussi évoqué l’objectif de 50 parcs éolien en mer pour une production de 40 GW, l’équivalent en puissance de 25 EPR.

La distance d'installation des éoliennes fait débat

Cette focalisation sur deux filières a créé un sentiment de défiance chez les professionnels. "Le gouvernement don[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi