La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 376,13
    +288,82 (+0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Energie : la très lourde facture d’électricité des Britanniques d’ici 2022

·1 min de lecture

Bond du gaz naturel, du pétrole... Les Britanniques sont touchés au portefeuille. Les factures énergétiques au Royaume-Uni pourraient monter de 30% d'ici l'an prochain, selon le cabinet de recherche Cornwall Insight. Le prix de l'électricité fait l'objet d'un plafond pour de nombreux consommateurs britanniques mais celui-ci vient d'augmenter de 12% et les analystes prédisent de plus fortes augmentations dans les mois à venir à cause de cours records du gaz naturel qui font grimper le prix de l'électricité. Le mix énergétique du Royaume-Uni dépend plus du gaz naturel que d'autres pays notamment la France, où le nucléaire est dominant.

"Avec les prix de l'électricité et du gaz qui continuent d'atteindre de nouveaux records, des (faillites) successives de fournisseurs en septembre et un nouveau plafond pour l'hiver le marché britannique de l'énergie reste vulnérable à plus de volatilité et de consolidation", estime Craig Lowrey, analyste du cabinet d'études. Le régulateur de l'énergie Ofgem revoit le niveau des plafonds des prix de l'électricité tous les six mois, en fonction notamment du prix que les fournisseurs doivent payer pour leur propre accès à l'énergie, entre autres.

>> A lire aussi - Gaz, électricité... les propositions des candidats à la présidentielle pour doper votre pouvoir d'achat

National Grid, la société qui gère le réseau électrique britannique, a par ailleurs averti sur Twitter que le réseau risquait de faire face à un approvisionnement en énergie plus tendu cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les compagnies Ryanair et British Airways pas obligées de rembourser les billets non-utilisés pendant la pandémie
Charcuterie : condamnée dans l'affaire des Nitrites, Yuka va se battre jusqu'au bout !
Une influenceuse fait polémique en voulant vendre des photos de son bébé sur les réseaux sociaux
Amazon ouvre son premier magasin non-alimentaire hors des Etats-Unis
Ledger : les victimes de la fuite de données entament une action en justice - au programme de la newsletter 21 Millions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles