Marchés français ouverture 6 h 1 min
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    28 993,80
    -112,21 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    52 331,79
    -2 433,66 (-4,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 470,09
    -35,06 (-2,33 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Energie : la Russie et l’Arabie saoudite discutent d’une “Opep+ du gaz” !

·1 min de lecture

Une alliance sur gaz, sur le modèle de l'Opep+ ? La Russie et l'Arabie saoudite sont à la manoeuvre ! Lors d'un forum énergétique à Moscou, le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak a estimé que réguler le marché du gaz sur le modèle de l'Opep+ était une idée "rationnelle", mais ajouté qu'il fallait "y travailler plus en détail", selon des propos rapportés par l'agence russe Ria Novosti. Lors du même forum, le ministre saoudien Abdelaziz ben Salmane a déclaré avoir abordé cette idée avec M. Novak, un ex-ministre de l’Énergie très impliqué dans l'Opep+.

L'Opep+ est une alliance entre l'Opep et des pays producteurs de pétrole non-membres de ce cartel tels que la Russie, qui vise à réguler l'offre de pétrole et ainsi maîtriser les prix. "Nous en avons discuté (...) et nous avons conclu qu’il serait bien de réfléchir à cette question. Nous nous pencherons dessus", a déclaré le ministre saoudien, cité par Ria Novosti. Les exportateurs de gaz se réunissent déjà régulièrement au sein du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG), organisation dont Ryad ne fait pas partie. Poids lourd pétrolier, l'Arabie saoudite est seulement neuvième producteur mondial de gaz, selon les données de l'Agence américaine d'information sur l’Énergie.

>> Notre service - Notre sélection des 3 meilleures offres gaz du mois

Contrairement à l'Opep, le FPEG ne fixe pas de quotas de production à ses membres. Avec des prix du gaz qui varient fortement d'un pays à un autre et sur un marché dépendant de gazoducs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Turquie : la livre plonge, nouveau plus bas historique
Pétrole : la demande devrait rester élevée selon l'AIE
Titrisation : définition et caractéristiques
PicwicToys demandait une surprenante contrepartie aux associations qui emballent les cadeaux de Noël
Ryanair accusée de refuser des passagers remboursés pendant la pandémie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles