La bourse ferme dans 1 h 56 min
  • CAC 40

    6 780,09
    +26,57 (+0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 219,47
    -1,41 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    35 656,33
    +165,64 (+0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,1632
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 807,00
    +8,20 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    52 969,19
    +1 866,30 (+3,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 487,12
    +67,75 (+4,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,06
    -0,60 (-0,73 %)
     
  • DAX

    15 648,33
    -57,48 (-0,37 %)
     
  • FTSE 100

    7 236,91
    -16,36 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    15 314,40
    +78,56 (+0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 575,66
    +23,98 (+0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    +0,0017 (+0,13 %)
     

Energie, mobile, streaming : payez-vous pour rien ?

·1 min de lecture
Un homme ouvre un portefeuille vide
Un homme ouvre un portefeuille vide

Electricité, gaz, assurances, transports, internet fixe et mobile, streaming vidéo, sports et musique, services en ligne... Selon un récent sondage Ifop pour Papernest dévoilé par Le Parisien, les deux tiers des Français estiment à une dizaine les dépenses réglées chaque mois sous la forme d'abonnements. Une liste de plus en plus longue, à mesure notamment que nos habitudes de consommation basculent sur le numérique.

Le problème, c'est que ces charges récurrentes sont en partie invisibles à ceux qui ne suivent pas leur compte de près. 65% des sondés ne savent pas avec précision le poids qu'elles représentent dans leur budget. Et pour cause : ils sont un tiers environ à avoir tendance à oublier leur existence. Ce n'est pas tout : 31% les conservent parce qu'ils trouvent le processus de résiliation trop compliqué, et 18% par manque de temps.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts, PER, prix du gaz et de l'électricité... 5 nouveautés à anticiper pour votre budget
- Hauts de France : quelle banque est la moins chère ?
- Crédit immobilier : toutes les règles pour emprunter en 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles