Marchés français ouverture 5 h
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 902,11
    +81,71 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0501
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 380,12
    -138,17 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    16 234,63
    -350,41 (-2,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,95
    -8,27 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     

Energie: Borne et Scholz signent un accord énergétique et réchauffent l'amitié franco-allemande

MICHELE TANTUSSI

Après des semaines de dissonances, Olaf Scholz et Élisabeth Borne ont scellé le renouveau de l'amitié franco-allemande en signant un accord énergétique censé "garantir" l'approvisionnement des deux pays.

Olaf Scholz et Élisabeth Borne ont scellé vendredi le réchauffement des relations franco-allemandes, après des semaines de dissonances, avec un accord énergétique censé "garantir" leur approvisionnement.

"Plus les temps sont difficiles, plus la coopération entre l'Allemagne et la France est importante", a fait valoir le chancelier allemand lors d'une conférence de presse commune avec la Première ministre française.

Mme Borne, pour sa première visite à Berlin en tant que cheffe du gouvernement, a de son côté prôné une "unité qu'il faut maintenir" face aux crises multiples auxquelles est confronté le couple franco-allemand.

Ces déclarations sont venues conclure un intense ballet ministériel ces toutes dernières semaines de part et d'autre du Rhin, après des tensions qui avaient entraîné en octobre le report du Conseil des ministres franco-allemands.

Des livraisons de gaz vers l'Allemagne

Le réchauffement s'est concrétisé vendredi par la signature devant les objectifs par les deux dirigeants d'un "accord de solidarité" énergétique entre Paris et Berlin.

Concrètement, l'accord prévoit que la France aide l'Allemagne via des livraisons de gaz.

Cette dernière, en échange, soutiendra sa voisine pour "sécuriser son approvisionnement en électricité", selon la déclaration commune.

L'accord sur l'électricité "sécurise" la France sur décembre et janvier, a indiqué une source gouvernementale française.

"Des amis se soutiennent dans l'adversité", a résumé M. Scholz, Mme Borne saluant un texte "important qui aura des conséquences concrètes et qui protégera les citoyens des deux pays."

La France livre déjà depuis la mi-octobre du gaz à l'Allemagne qui, à son tour, pourrait avancer à novembre (au lieu de janvier) l'augmentation de ses capacités d'échange d'électricité, ce qui permettra à la France d'en recevoir davantage.

En raison de l'arrêt de nombreux réacteurs nucléaires, c'est la première fois depuis 42 ans que la France est importatrice nette d'électricité. Pour l'Allemagne aus[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi