Marchés français ouverture 6 h 56 min
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1602
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    52 010,56
    -2 765,59 (-5,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 461,90
    -43,25 (-2,87 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Encore une lourde perte annuelle pour EasyJet

·1 min de lecture

La perte avant impôts du transporteur aérien britannique EasyJet est attendue entre 1,135 et 1,175 milliard de livres pour l'exercice décalé 2021 terminé fin septembre, en raison d'un trafic international encore perturbé pendant la période sous revue et des restrictions encore importantes aux déplacements, dit la compagnie dans un communiqué. Fin septembre, une dirigeante de la compagnie avait notamment estimé que le Royaume-Uni avait "raté le coche" de la saison estivale en ce qui concerne l'allègement des contraintes sur la reprise du trafic aérien comparé à l'Union européenne.

Le Royaume-Uni avait notamment maintenu des quarantaines en hôtels obligatoires au retour de nombreux pays et imposé de coûteux tests au retour d'un voyage. "Vu les restrictions actuelles de voyage sur les marchés dans lesquels nous sommes présents" la compagnie à bas coûts s'attend pour le premier trimestre à des vols représentant "jusqu'à 70% de l'année pleine 2019", soit avant la pandémie. C'est une amélioration par rapport à la période de juillet à septembre, son quatrième trimestre décalé, quand le transporteur tablait sur une capacité de transport de 60% comparé à l'avant pandémie.

"Pendant le trimestre nous avons fortement augmenté nos vols ce qui a fait de nous la deuxième plus importante compagnie en Europe cet été, tout en ayant divisé notre perte par deux au quatrième trimestre sur un an", a également indiqué le directeur général Johan Lundgren, cité dans le communiqué. "Nous sommes encouragés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le patron de Samsung comparait pour injections illégales de propofol
Un train autonome est testé pour la première fois en Allemagne, la SNCF vise 2023
Amazon lance une boutique "made in France"
Bitcoin (BTC) : une protection contre les anticipations d’inflation galopante ?
Paniquée par la crise de l’énergie, l’industrie du Royaume-Uni exhorte Londres à une “action immédiate"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles