Marchés français ouverture 6 h 51 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 166,97
    -116,06 (-0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0377
    -0,0028 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    15 868,24
    -122,84 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    387,07
    +4,42 (+1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

Enchères: comment Artcurial s'est fait une place face à Christie's et Sotheby's

M. Photography/SP

En 20 ans, la maison de ventes aux enchères s'est imposée dans un secteur dominé par le duopole Christie's - Sotheby's. Son mantra? Miser sur des chemins de traverse.

Le 23 mars dernier à Paris, un preste coup de marteau du commissaire-priseur Matthieu Fournier a scellé le sort d'une petite nature morte détenue par la famille Marcille depuis près de 200 ans: remporté par un collectionneur américain, Le panier de fraises des bois de Jean Siméon Chardin s'est envolé à plus de 24,3 millions d'euros (frais inclus)! Soit le double de son estimation basse, établissant un record mondial à la fois pour le peintre et pour un tableau français du siècle. Et ce n'était pas là l'unique succès de cette vente de la maison Artcurial, réalisée avec le cabinet d'expertise Turquin. D'un montant total de 31,7 millions d'euros, elle a enregistré trois autres records mondiaux (une terre cuite de Jean-Baptiste Carpeaux, un dessin de Boccaccino, et une huile sur toile de Gabriel Loppé) et quatorze préemptions muséales (dont le Louvre et le Château de Versailles).

Etudes et experts réputés

Surtout, elle a rappelé la place conquise par Artcurial en seulement vingt ans dans un secteur dominé par le duopole historique formé par la britannique Christie's, 256 ans, et l'américaine Sotheby's, 278 ans, toutes deux détenues par des milliardaires français, François Pinault (Kering) et Patrick Drahi (Altice). "Avec 155 millions d'euros de ventes entre janvier et juin 2022, nous avons réalisé notre meilleur semestre depuis notre création", se réjouit Nicolas Orlowski, PDG du groupe Artcurial.

Créée dans les années 1970 par François Dalle, alors patron du groupe L'Oréal, Artcurial est à la fois une galerie, une librairie et une maison d'édition spécialisée dans l'art. En 2001, Lindsay Owen Jones mandate Nicolas Orlowski, entrepreneur dans l'événementiel et éditeur de magazines de luxe, afin de trouver un repreneur. Le "coup de bol"? Le législateur venait de mettre fin au monopole des commissaires-priseurs, permettant aux maisons de ventes étrangères d'exercer en France. Epaulé par Laurent Dassault et par la famille Pastor, qui a fait fortune dans l'immobilier à Mona[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi