Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 992,62
    +1 115,19 (+1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 393,62
    +81,00 (+6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Encadrer l'IA : l'Europe passe à l'action avec une loi

Franco Ricci/Adobe Stock

Le commissaire européen chargé du dossier, Thierry Breton, s'est félicité sur X (ex Twitter) du «soutien massif» du Parlement (523 voix pour, 46 voix contre) à ce texte qui établit les «premières règles contraignantes et complètes au monde pour une IA fiable». Ce projet de loi avait été présenté par la Commission européenne en avril 2021. L'apparition fin 2022 de ChatGPT de la start-up californienne OpenAI, capable de rédiger des dissertations, poèmes ou traductions en quelques secondes, lui a donné une nouvelle dimension. Ce système a révélé l'énorme potentiel de l'IA mais aussi ses risques. La diffusion de fausses photos ou vidéos, plus vraies que nature, a ainsi alerté sur le danger de manipulation de l'opinion. «Aujourd'hui est un jour historique sur notre long chemin vers la réglementation de l'IA», a déclaré le co-rapporteur du texte Brando Benifei (sociaux-démocrates) devant la presse mercredi matin.

Avec ce texte, «nous avons réussi à trouver un équilibre très fin entre l'intérêt d'innover et l'intérêt de protéger», a ajouté le co-rapporteur Dragos Tudorache (Renew, centristes et libéraux). Toutefois, cette législation «n'est que le commencement», a-t-il relevé, soulignant que l'intelligence artificielle continue d'évoluer rapidement. «Nous devrons être très attentifs à cette évolution de la technologie à l'avenir et être prêts à répondre aux nouveaux défis qui pourraient en découler», a prévenu M. Tudorache. La législation prévoit une approche à deux niveaux. Les modèles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Adecco condamné à une grosse amende pour discrimination à l'embauche et fichage racial
Estelle Lefébure réclame plus de 36 000 euros à un promoteur immobilier
Les JO 2024 poussent un Francilien sur deux à fuir la capitale
Le salaire XXL que pourrait toucher Christopher Nolan grâce à «Oppenheimer»
Aide à l'Ukraine : l'Assemblée nationale vote largement en faveur de l'accord entre Paris et Kiev