La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 772,48
    -325,30 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Emploi des jeunes : l'appel de 35 chefs de grandes entreprises pour "proposer 100.000 postes avant fin janvier"

·1 min de lecture

Voici leur tribune : "2020 a pris fin. Elle restera sans doute comme l'une des années les plus difficiles que nous ayons eu à affronter collectivement depuis un siècle. Nos collaborateurs et salariés n'ont pas été épargnés. En plus de la peur intime du virus pour eux et leurs proches, ils ont dû s'adapter sans cesse pour maintenir les activités, au moins en partie. Avec et grâce à eux, nous avons su faire face, aidés en cela par la solidarité nationale mise en place par l'État.

2020 a pris fin mais ses crises et ses urgences demeurent. Parmi elles, les doutes et les craintes qui habitent une partie de la jeunesse constituent l'un des plus grands défis auquel notre société aura à répondre ces prochains mois. Avant même que la Covid-19 ne fasse irruption dans nos vies et alors même que notre pays connaissait un taux de chômage historiquement bas, la situation des jeunes était loin d'être évidente. Toujours plus touchés que la moyenne des Français par le chômage, ils devront faire face aux enjeux sociaux et environnementaux qui sont devant nous.

Les risques supplémentaires que fait désormais peser l'épidémie sur la nouvelle génération sont lourds. C'est pourquoi, à l'heure de la relance, nous appelons à une mobilisation collective pour la jeunesse française, en nous appuyant sur le plan "1 jeune, 1 solution" lancé en juillet dernier par le gouvernement. Ce plan prévoit un triplement des moyens consacrés à notre jeunesse : plus de 7 milliards d'euros pour faciliter l'accompagnem...


Lire la suite sur LeJDD