Marchés français ouverture 7 h 16 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 870,76
    -486,29 (-1,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,66
    -31,22 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Emploi en Chine : colère face aux ambitions au rabais des "planchistes"

·1 min de lecture

Devoir faire carrière à tout prix ? Non, merci, pour des cohortes de jeunes Chinois, qui optent pour "la planche". Il n'a que 24 ans mais le jeune Wang est sorti épuisé et dépité de ses quatre mois de recherche d'emploi. "J'allais sur les sites d'offres d'emploi tous les jours, mais envoyer un CV, c'est comme jeter une bouteille à la mer", observe ce laborantin de formation, qui ne donne que son nom de famille. Le jeune diplômé a fini par trouver un emploi mais l'expérience lui a laissé un goût amer, surtout quand il a appris que des camarades d'université décrochaient par piston une place dans l'entreprise familiale...

"La planche", à savoir travailler en faisant le strict minimum, sans chercher à faire carrière ni habiter un appartement de standing, lui apparaît désormais comme une réponse aux exigences sociales. "On est écrasé par la société et on veut juste vivre de façon plus détendue. Faire la planche, ce n'est pas attendre de mourir. Je travaille, mais pas trop", explique-t-il à l'AFP. L'expression "tang ping" - littéralement "rester allongé" - fait fureur depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux, alors que des millions de citadins s'épuisent en recherche d'emploi et en longues journées de travail pour pouvoir payer un loyer exorbitant.

>> A lire aussi - La Chine peut-elle dépasser les Etats-Unis ?

"Certains préfèrent viser moins haut tout en réduisant leurs désirs", commente Mme Lin, chargée de ressources humaines âgée de 24 ans. "Tous les jeunes ne peuvent pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Télétravail : ce que prévoit le nouveau protocole sanitaire en entreprise
Et si on se fiait un peu plus à son intuition au travail ?
Comment vos repas au bureau vont se dérouler à partir du 9 juin
La charge mentale, l'ennemie silencieuse du bien-être au travail
Des patrons s’engagent à proposer 10.000 jobs d’été pour les étudiants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles