La bourse est fermée

Emploi des cadres: les jeunes plébiscités, les séniors boudés

1 / 2

Emploi des cadres: les jeunes plébiscités, les séniors boudés

Pour les cadres, le plein emploi a pratiquement été atteint en France (3,8% de chômage). Et les embauches devraient se poursuivre, assure l'Apec dans sa nouvelle étude de perspective 2020 qui s'attend à 296.000 recrutements l'année prochaine et plus de 300.000 à l'horizon 2022.

De bonnes nouvelles qui cachent néanmoins une différence de traitement notable entre les plus jeunes et les plus âgés. Selon l'étude de l'Apec, les cadres ayant entre 1 à 10 ans d’expérience resteraient les profils privilégiés par les recruteurs puisqu'ils représenteraient à eux seuls près de 60% des embauches attendues pour 2020.

"Tout le monde veut les mêmes. Le problème c'est que, dans la réalité (…) le marché se raréfie donc cela amène les entreprises à repenser la définition même des postes et le type de compétences qu'elles vont rechercher" commente Bertrand Hébert, directeur général de l'Apec, ce vendredi sur le plateau de Good Morning Business. "Donc on essaye de les accompagner justement pour voir (…) comment on peut transférer un certain nombre de demandes sur d'autres populations que les jeunes cadres."

"Très diplômés, pas chers, fidèles à la boîte"

Sur le papier, les jeunes sont effectivement très intéressants pour les entreprises. "Très diplômés, pas chers, fidèles à la boîte" énumère Bertrand Hébert. "Sauf que ce mouton à cinq pattes n'existe pas forcément et il nous appartient d'apporter une certaine information,...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi