La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 154,04
    +292,65 (+1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Emmanuel Macron vivement critiqué pour la dérogation du couvre-feu à Roland-Garros

·1 min de lecture

Le bonheur des uns fait le malheur des autres… Le crédo décrit bien la situation de ce vendredi 11 juin au soir, au moment du couvre-feu. Alors que le match Nadal-Djokovic à Roland-Garros battait son plein dans un suspense insoutenable, les spectateurs ont été autorisés à dépasser le couvre-feu pour assister au dénouement de la rencontre. Un match tellement historique, qualifié d’« incroyable » par les fans – France Info évoque même « un niveau de jeu stratosphérique » – que le gouvernement n’a visiblement pas pu se résoudre à couper. « Madame, Monsieur, en accord avec les autorités nationales, le match ira à son terme en votre présence », indiquait ainsi le speaker du court Philippe-Chatrier.

En apprenant qu'ils avaient eu gain de cause, les spectateurs se sont mis à scander « Merci Macron ! Merci Macron ! ». Ils ont ainsi pu rester jusqu’à 30 minutes après le couvre-feu et assister à la victoire de Novak Djokovic. Mais dans le même temps, les fêtards rassemblés sur l'esplanade des Invalides à Paris ont été évacués par les forces de l’ordre pour non-respect du couvre-feu. Deux ambiances bien différentes… ce que certains n’ont pas pu accepter.

Gilles Moretton, le président de la Fédération française de tennis (FFT), a ainsi remercié le gouvernement au micro de France Télévisions : « Je voudrais remercier l'Élysée et Matignon de nous permettre d'aller au bout de ce suspense incroyable, de ce match de légende », a-t-il déclaré. Mais cette "grâce" des pouvoirs publics a suscité immédiatement (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Elizabeth II : cette blague de la reine qui a beaucoup amusé les dirigeants du G7
Édith Piaf : sa lettre de rupture envoyée à Yves Montand dévoilée
"On a encore les deux pieds dedans" : Karine Lacombe tire la sonnette d'alarme au sujet de l'évolution de la pandémie
PHOTO Sylvie Ortega : son tacle ultime adressé à Eryl Prayer
Anne-Elisabeth Lemoine : très agacée par le bruit, une voisine de C à Vous se venge

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles