Publicité
La bourse ferme dans 3 h 12 min
  • CAC 40

    7 601,69
    +30,12 (+0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 899,45
    +19,03 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0717
    -0,0018 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    2 326,90
    -2,10 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 825,55
    -461,39 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 357,79
    -31,61 (-2,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,31
    -0,02 (-0,02 %)
     
  • DAX

    18 094,84
    +26,63 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 173,30
    +31,15 (+0,38 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,2675
    -0,0029 (-0,23 %)
     

Emmanuel Macron veut renforcer la présence française en Asie centrale

Emmanuel Macron se rend, mercredi et jeudi au Kazakhstan et en Ouzbékistan pour renforcer les liens économiques avec la France.  - Credit:CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP
Emmanuel Macron se rend, mercredi et jeudi au Kazakhstan et en Ouzbékistan pour renforcer les liens économiques avec la France. - Credit:CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP

Une visite diplomatique de premier plan. Emmanuel Macron entame mercredi 1er novembre une visite au Kazakhstan puis en Ouzbékistan, deux ex-républiques soviétiques d'Asie centrale, région où la France ambitionne de renforcer sa présence sur fond de course à l'influence entre Russes, Chinois et Européens. Les deux pays comptent par ailleurs parmi les principaux fournisseurs d'uranium à la France.

Le président français est attendu à 9 h 45 (4 h 45 à Paris) à Astana, capitale du Kazakhstan, pour un entretien avec son homologue Kassym-Jomart Tokaïev, suivi de la signature de contrats, dans les secteurs pharmaceutique et aéronautique notamment. Le chef de l'État, qui est accompagné d'une importante délégation économique, dont les PDG d'EDF (électricité), Suez (eau) et Orano (uranium), ouvrira aussi avec Kassym-Jomart Tokaïev un forum d'affaires franco-kazakh.

Emmanuel Macron rencontrera ensuite des étudiants à l'université, avant de s'envoler pour l'Ouzbékistan voisin où il passera la journée de jeudi. La France est déterminée à imprimer sa marque politique et économique dans la région. Elle est sur les rangs pour le projet de première centrale nucléaire au Kazakhstan, dont la construction doit être tranchée par référendum d'ici la fin de l'année.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSI Macron au Kazakhstan et en Ouzbékistan : un voyage en terres convoitées

Les métaux critiques, indispensables à la transition énergétique et dont la région est riche, figurent aussi en bonne place dans les dis [...] Lire la suite