Publicité
Marchés français ouverture 6 min
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 171,26
    -305,75 (-1,65 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 856,78
    -590,24 (-0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,50
    -2,37 (-0,16 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     

Emmanuel Macron souhaiterait prendre des "mesures non-législatives" pour la suite de son quinquennat

Valeria Mongelli/Bloomberg/Getty Images

Il a manqué neuf voix lundi soir lors du vote de la motion de censure déposée par le groupe Liot. Une telle motion aurait sans doute scellé le sort du Gouvernement, mais également de la réforme des retraites. Si les oppositions ont demandé la démission de la Première ministre, ce n'est pas vraiment du goût d'Emmanuel Macron, à en croire Le Parisien. À l'issue d'une réunion avec Élisabeth Borne, des ministres et plusieurs cadres de la majorité, le chef de l'État a conservé sa ligne directrice : la continuité. Selon un des participants qui a parlé à nos confrères, Emmanuel Macron ne souhaite pas dissoudre l'Assemblée nationale, pas plus que remanier le Gouvernement.

Le président français n'envisage pas non plus de référendum comme demandé par une partie de l'opposition. En revanche, il souhaiterait que les parlementaires "changent de méthode". Et plus particulièrement, selon Le Parisien, mettre en place des "mesures non législatives qui peuvent changer le quotidien des Français". Il a surtout demandé aux présents de lui formuler des idées pour éviter qu'une telle situation à l'Assemblée ne se reproduise.

Deux ministres ont évoqué des idées, comme Bruno Le Maire qui souhaiterait "valoriser la majorité qui a fait bloc" derrière le Gouvernement, ou encore Gabriel Attal qui souhaiterait "redoubler d'efforts en direction des classes moyennes". Également présent, Édouard Philippe ne souhaiterait pas "rajouter de l'huile sur le feu" selon nos confrères, en évitant d'aborder des sujets sensibles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Contraception hormonale : une nouvelle étude pointe le risque accru de cancer du sein
Le référendum d'initiative partagée peut-il bloquer la réforme des retraites ? Votre taxe foncière risque de s’alourdir… Le flash éco du jour
DIRECT. Réforme des retraites : Emmanuel Macron estime que "la foule" n'a "pas de légitimité face au peuple qui s'exprime à travers ses élus"
Habitué du casino d'Hyères, ce couple devient millionnaire en jouant à La Ciotat
Relance du nucléaire : le projet de loi largement adopté à l'Assemblée