Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 918,86
    +425,45 (+0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 392,75
    +61,86 (+4,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Emmanuel Macron et Rishi Sunak soulignent l’importance "d’apporter une aide humanitaire urgente à Gaza"

Gonzalo FUENTES / AFP

Le président Emmanuel Macron a échangé par téléphone avec le Premier ministre britannique Rishi Sunak sur la situation dans la bande de Gaza, rapporte Downing Street aujourd'hui.

"Les dirigeants ont souligné l’importance d’apporter une aide humanitaire urgente à Gaza", dit le communiqué.

"Ils ont convenu de travailler ensemble aux efforts visant à fournir de la nourriture, du carburant, de l'eau et des médicaments essentiels à ceux qui en ont besoin, et à faire sortir les ressortissants étrangers", est-il encore précisé.

"Ils ont partagé leur inquiétude quant au risque d'escalade dans la région, en particulier en Cisjordanie", dit encore Downing Street.

La question des otages abordée selon l'Élysée

L'Élysée a de son côté confirmé cet entretien téléphonique. "(Les deux dirigeants) ont réitéré leur soutien commun au droit d'Israël de se défendre dans les limites du respect des règles de la guerre et du droit international humanitaire", a appris BFMTV.

PUBLICITÉ

"Le président de la République et le Premier ministre britannique ont en particulier abordé la situation des otages et leur implication pour obtenir la libération de chacun d’entre eux", précise l'Élysée.

"Le président de la République a ensuite rappelé les termes de l’initiative de paix et de sécurité qu’il porte pour éviter l’embrasement régional et bâtir une paix durable", évoquant "la lutte contre le terrorisme", "la protection des populations civiles au travers du respect du droit international humanitaire et l’accès urgent à l’aide humanitaire" et "la perspective politique par une relance des négociations pour une solution à deux États".

Article original publié sur BFMTV.com