La bourse ferme dans 2 h 8 min
  • CAC 40

    7 193,16
    +59,33 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 295,17
    +37,35 (+0,88 %)
     
  • Dow Jones

    35 368,47
    -543,34 (-1,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1347
    +0,0017 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 824,20
    +11,80 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    37 167,73
    +262,44 (+0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    999,94
    -9,44 (-0,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,25
    +0,82 (+0,96 %)
     
  • DAX

    15 869,79
    +97,23 (+0,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 608,06
    +44,51 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    14 506,90
    -386,86 (-2,60 %)
     
  • S&P 500

    4 577,11
    -85,74 (-1,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • HANG SENG

    24 127,85
    +15,07 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3636
    +0,0037 (+0,28 %)
     

Emmanuel Macron rencontre les parents de Samuel Paty

·1 min de lecture

Des retrouvailles quelques semaines après l'hommage national. Le président Emmanuel Macron a rencontré mercredi près de Moulins les parents de Samuel Paty, le professeur d'histoire-géographie assassiné en octobre 2020 pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, a annoncé l'Elysée. La présidence n'a donné aucun détail sur cette rencontre qui s'est déroulée en début d'après-midi, sans médias, en marge du déplacement du chef de l'État dans le Cher et l'Allier.

Une première rencontre dans la discrétion

Le 16 octobre dernier, Emmanuel Macron et le Premier ministre Jean Castex avait déjà reçu la famille de l'enseignant au palais de l'Élysée, dans la discrétion, un an après l'assassinat. Cette première rencontre avait eu lieu au lendemain de l'hommage rendu dans les établissements scolaires à l'enseignant assassiné il y a un an.

Enseignant d'histoire-géographie, Samuel Paty avait été décapité le 16 octobre 2020 dans une rue voisine de son collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), par un jeune réfugié tchétchène qui lui reprochait d'avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Cet acte avait suscité une émotion considérable en France. Sept jours plus tard, Emmanuel Macron avait rendu un hommage national vibrant à l'enseignant de 47 ans dans la cour de la Sorbonne à Paris, lieu symbolique de l'esprit des Lumières et de l'enseignement.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles