La bourse ferme dans 37 min
  • CAC 40

    5 573,85
    +55,30 (+1,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 522,95
    +30,41 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    29 969,36
    +330,72 (+1,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,2039
    +0,0105 (+0,88 %)
     
  • Gold future

    1 811,70
    +30,80 (+1,73 %)
     
  • BTC-EUR

    16 002,62
    -248,40 (-1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    377,94
    -1,92 (-0,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    44,44
    -0,90 (-1,99 %)
     
  • DAX

    13 381,33
    +90,17 (+0,68 %)
     
  • FTSE 100

    6 377,46
    +111,27 (+1,78 %)
     
  • Nasdaq

    12 300,42
    +101,69 (+0,83 %)
     
  • S&P 500

    3 662,29
    +40,66 (+1,12 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3367
    +0,0036 (+0,27 %)
     

Emmanuel Macron : sa question un brin provocatrice à Vladimir Poutine

·1 min de lecture

La solution pour endiguer l'épidémie de coronavirus viendra-t-elle de Russie ? Il y a quelques semaines déjà, Vladimir Poutine assurait que les laboratoires de son pays avaient réussi à mettre au point un vaccin contre la Covid-19. "Je sais qu'il est très efficace, qu'il permet de développer une forte immunité et, je le répète, il a passé tous les tests nécessaires", affirmait alors le président russe en conférence de presse. Dans la foulée, il avait annoncé que l'une de ses filles s'était fait inoculer le vaccin. "Elle a participé à l'expérience", lançait-il, précisant qu'elle avait eu un peu de température "et c'est tout". Mais si les politiques comme les scientifiques russes sont confiants, leurs homologues internationaux restent pour le moment extrêmement mesurés quant à l'efficacité du vaccin, nommé Spoutnik V en référence à une famille de satellites.

Comme eux, Emmanuel Macron ne veut pas non plus crier victoire trop vite. Comme le rapporte le Journal du dimanche ce 25 octobre, le président de la République a profité d'un dialogue avec Vladimir Poutine pour oser une question provocatrice. "Tu l'as pris, toi, ton fameux vaccin ?", lui a demandé le chef de l'Etat sans que le président russe ne lui réponde. Pourtant, selon les médias russes, Vladimir Poutine a bel et bien reçu ce vaccin il y a quelques semaines. Et la Russie ne s'est pas arrêtée là. Le laboratoire Vektor en Sibérie "a enregistré le deuxième vaccin contre le coronavirus, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Melania Trump en manteau orange : la First Lady joue le jeu aux côté de son mari pour Halloween
Roman Polanski récompensé aux César : Roselyne Bachelot assure qu'elle aurait quitté la salle
Samuel Paty : l'hommage discret de U2 après la bouleversante cérémonie nationale
Melania Trump remplacée par un sosie : cette nouvelle photos qui relance la rumeur persistante
Olivier Véran : son gros coup de gueule contre la députée Martine Wonner en plein hémicycle