La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 990,46
    -68,06 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    14 789,92
    +129,34 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    34 129,36
    +1 820,89 (+5,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    946,52
    +16,59 (+1,78 %)
     
  • S&P 500

    4 410,15
    +8,69 (+0,20 %)
     

Emmanuel Macron fait de la lecture une "grande cause nationale"

·3 min de lecture

À l'occasion d'un déplacement dans la Somme et l'Aisne jeudi, le chef de l'État fera de l'apprentissage de la lecture une "grande cause nationale". Une série d'initiatives suivront dès cet été.

Après les violences faites aux femmes et l’égalité entre femmes et hommes, la lecture va devenir la "grande cause nationale" de 2021.Emmanuel Macron l'annoncera jeudi 17 juin lors d'un déplacement dans la Somme et l’Aisne, a indiqué l'Élysée. Le président de la République y célébrera le 400e anniversaire de Jean de la Fontaine, l’un des auteurs les plus étudiés en France.

La lecture est l’une des "bases de la citoyenneté" car elle permet de "développer la capacité d’émancipation, de se relier aux autres et de créer une communauté nationale à travers des valeurs communes", précise l’Élysée.

Initié dans les années 1970, le label gouvernemental "grande cause nationale" est attribué pour une année à une campagne d’intérêt public autour d’un thème – avec, à la clé, initiatives médiatiques de levées de fonds.

Différentes actions seront lancées dès cet été avec pour objectif de favoriser l’apprentissage et la pratique de la lecture à tous les âges. C’est le Centre national du livre (CNL) qui sera chargé de sa coordination, sous l’égide des ministères de la Culture et de l’Éducation. L’opération Partir en Livre, qui se tiendra du 30 juin au 25 juillet, a par exemple vocation à "redonner le désir de lire". Le gouvernement entend aussi renforcer son "plan bibliothèques" en mobilisant 40 millions d’euros en 2021-2022 pour permettre à une centaine de bibliothèques d’étendre leurs horaires d’ouverture.

Des rencontres avec les élèves et leurs parents

Ce déplacement dans la Somme et l’Aisne est le troisième d’Emmanuel Macron dans le cadre de sa tournée lancée pour "prendre le pouls du pays", en pleine sortie de crise du Covid-19. Il s’est déjà rendu dans le Lot et la semaine dernière dans la Drôme, une visite perturbée par la gifle que lui a portée un jeune homme.

Il est attendu dans la matinée à l’école élémentaire de Poix-de-Picardie (Somme), dont sa grand-mère maternelle Germaine Noguès, qu’il surnommait "Manette", a été la directrice pendant 23 ans. Au-delà des écoliers, il y rencontrera des parents d’élèves pour "échanger sur l’impact de la crise sur les enfants", a ajouté l’Élysée.

En début d’après-midi, il rejoindra Château-Thierry, dans le sud de l’Aisne, en compagnie de son épouse Brigitte, ancien professeur de français, et du comédien Fabrice Luchini. C'est dans cette ville qu'est né Jean de La Fontaine le 8 juillet 1621. Le président y rencontrera des élèves de primaire, collège et lycée avec lesquels il évoquera les célèbres fables.

Emmanuel Macron terminera la journée à Villers-Cotterêts pour "faire un point sur l’avancée du chantier du château de François Ier", le grand chantier culturel de son quinquennat qui doit accueillir "la Cité internationale de la langue française".

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles