Publicité
La bourse ferme dans 4 h 55 min
  • CAC 40

    7 758,70
    -106,00 (-1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 977,81
    -56,62 (-1,12 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0806
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 334,40
    -20,40 (-0,87 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 340,73
    -411,12 (-0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 416,37
    +3,41 (+0,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,73
    -0,77 (-0,98 %)
     
  • DAX

    18 398,59
    -232,27 (-1,25 %)
     
  • FTSE 100

    8 168,50
    -46,98 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • GBP/USD

    1,2783
    -0,0017 (-0,13 %)
     

Emmanuel Macron accueilli à Dunkerque au son des casseroles

© Pascal Rossignol

Entre 200 et 300 manifestants se sont réunis vendredi après-midi dans le centre-ville de Dunkerque, encadrés par un important dispositif policier après un premier rassemblement dans la matinée, pour accueillir au son de casseroles l'arrivée d'Emmanuel Macron dans la ville, a constaté l'AFP.

À lire aussi Sondage : la chute se tasse pour Macron et Borne

Au moment où le cortège présidentiel faisait son entrée sur le site d'Aluminium Dunkerque, à plus de 20 km de là, les manifestants tapaient sur casseroles et couvercles, autour d'un "chamboule-tout" fait de boîtes de conserves couvertes de dessins de ministres et du président de la République.

M Macron, accompagné de plusieurs ministres, vient illustrer sa stratégie de "réindustrialisation", et évoquer l'implantation d'une usine de batteries pour véhicules électriques, la quatrième en France, qui doit générer 3.000 emplois directs et 12.000 indirects dans le Dunkerquois.

PUBLICITÉ

À lire aussi L'allocution d'Emmanuel Macron accueillie par des concerts de casseroles et des manifs spontanées

Des centaines de policiers sont mobilisés pour sécuriser cette visite.

Un homme a été interpellé en tenant de forcer un barrage

Le président a prévu de rejoindre en fin d'après-midi le siège de la Communauté urbaine (CUD), situé à environ 500 mètres de la manifestation, dans une rue dont l'accès est barré par des grilles et un cordon de police.

Au moins un homme a été interpellé en tenant de forcer un barrage, a constaté l'AFP. ...


Lire la suite sur ParisMatch