Marchés français ouverture 4 h 58 min
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 997,45
    +488,90 (+1,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,2045
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 739,66
    +117,74 (+0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    44 702,40
    -1 770,66 (-3,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 243,11
    -19,85 (-1,57 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

Danone : Emmanuel Faber a-t-il vraiment démérité ?

·2 min de lecture

Cible des fonds activistes, contesté par ses équipes, le P-DG a finalement été renversé ce dimanche et remplacé à la présidence par l'ancien président du conseil du groupe Legrand, Gilles Schnepp. Mais Emmanuel Faber a t-il vraiment échoué sur toute la ligne ? Voici son bilan en détails.

La messe est dite. Après six mois de campagne hostile, le patron de Danone Emmanuel Faber a été remercié par son conseil d'administration. Il est remplacé par l'ancien président du conseil du fabricant de matériel électrique Legrand, Gilles Schnepp, favori des fonds activistes, notamment d'Artisan Partners. Cet ex-HEC de 62 ans va désormais accélérer le recrutement d'un nouveau directeur général venu de l'extérieur et d'envergure internationale. Pour assurer l'intérim, un duo est nommé. Il est composé de Véronique Penchienati-Bosetta, actuellement Directrice Générale International, et Shane Grant, actuellement Directeur Général Amérique du Nord, qui seront respectivement directrice générale et directeur général délégué.

Pour ceux qui n’ont pas suivi ce psychodrame inédit dans une société du CAC 40, rappel des précédents épisodes. A la mi-octobre 2020, l’annonce du départ de la directrice financière, Cécile Cabanis, une des dernières à soutenir Emmanuel Faber, a mis le feu aux poudres. Les fonds activistes, Bluebell d’abord, puis le plus influent Artisan Partners, sont alors sortis du bois pour réclamer un changement de tête. Même Franck Riboud, qui avait donné les pleins pouvoirs à son poulain en 2017, s’est retourné contre lui.

Dans le tumulte médiatique, certains ont oublié de se poser la question centrale : a-t-il vraiment démérité ? La situation du groupe ne semble pas désastreuse d’un point de vue économique. Emmanuel Faber a, en revanche, profondément déstabilisé et asséché (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Le PDG de Danone Emmanuel Faber évincé par le conseil d'administration
Vaccin Covid-19 d’AstraZeneca : ce qu’il faut savoir
EssilorLuxottica a vu ses profits s’effondrer en 2020
Malgré les déboires de Boeing, son patron a perçu une rémunération de 21 millions de dollars
Lego a profité à plein du confinement, profits historiques