La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1910
    -0,0223 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 625,86
    -1 122,29 (-3,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    936,28
    -33,59 (-3,46 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Émeutes, raids à Gaza, tirs de roquette... Le point sur les tensions entre Israël et le Hamas

·2 min de lecture

Peu après minuit dans la nuit de mercredi à jeudi, les alertes à la roquette ont repris dans le sud du pays, mais aussi dans la métropole de Tel-Aviv et, pour la première fois depuis le début de l'escalade lundi, jusque dans le nord. Un homme considéré arabe par ses agresseurs a été lynché près de Tel Aviv.

Israël était sous le choc tard mercredi soir après la diffusion à la télévision, en direct et à une heure de grande écoute, du lynchage d'un homme, considéré arabe par ses agresseurs, par des militants d'extrême droite près de Tel-Aviv. Des images qui viennent ajouter de la tension aux affrontements sanglants des derniers jours avec les islamistes du Hamas établis dans la bande de Gaza et aux émeutes qui secouent les villes judéo-arabes.

Peu après minuit jeudi, les alertes à la roquette ont repris dans le sud du pays, mais aussi dans la métropole de Tel-Aviv et, pour la première fois depuis le début de l'escalade, jusque dans le nord. Les nouvelles frappes ont fait passer à environ 1.500 le nombre de roquettes tirées vers l'Etat hébreu depuis le début de la semaine par différents groupes armés. Tous les vols en direction de l'aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv sont déroutés jusqu'à nouvel ordre, ont annoncé jeudi les autorités aéroportuaires israéliennes. 

67 morts à Gaza, 7 victimes en Israël

Dans la nuit de mercredi à jeudi, cinq personnes ont été blessées quand une roquette s'est abattue dans un complexe résidentiel de Petah Tikva, près de Tel-Aviv, selon les secouristes. Pendant ce temps, l'aviation israélienne frappait des positions du Hamas dans la bande de Gaza, micro-territoire palestinien peuplé de deux millions d'habitants et sous blocus israélien, ciblant entre autres des locaux liés aux opérations de "contre-renseignement" du Hamas et la résidence d'Iy...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles