La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 436,28
    -401,30 (-1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Elon Musk prévient que Twitter va libérer 1,5 milliard de pseudos inutilisés

Twitter
Twitter

Elon Musk a un nouveau souhait pour Twitter : que les pseudonymes inutilisés depuis un certain temps sur le réseau social puissent être redistribués aux personnes actives et qui souhaiteraient les avoir.

Elon Musk annonce une nouvelle politique sur Twitter. Prochainement, le réseau social libérera les pseudonymes de 1,5 milliard de comptes afin de les reproposer aux internautes. L’entrepreneur américain a publié un tweet en ce sens le 9 décembre 2022, sans toutefois préciser à quelle date surviendra ce changement.

« Twitter va bientôt commencer à libérer le nom de 1,5 milliard de comptes. Il s’agit de suppressions de compte évidentes, sans tweets ni connexion depuis des années », développe l’homme d’affaires dans un second message. En revanche, il n’est pas précisé quel sera le critère de durée d’inactivité pour décider de libérer un pseudo ou de le laisser à son premier propriétaire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La libération des pseudonymes n’est pas une nouvelle politique chez Twitter. Elle a été mentionnée des années plus tôt, bien avant qu’Elon Musk n’en devienne le propriétaire. En 2019, le réseau social exprimait son intention de redistribuer les noms d’utilisateur de comptes inactifs depuis au moins six mois, en se basant sur divers signaux (et pas uniquement la publication de tweets).

[Lire la suite]