La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 890,52
    -163,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0812
    -0,0099 (-0,91 %)
     
  • Gold future

    1 877,30
    -53,50 (-2,77 %)
     
  • BTC-EUR

    21 646,48
    -565,56 (-2,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,84
    -1,02 (-0,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,45
    -2,43 (-3,20 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 020,18
    -180,64 (-1,48 %)
     
  • S&P 500

    4 135,57
    -44,19 (-1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2059
    -0,0170 (-1,39 %)
     

Elon Musk pense que personne ne l’écoute lorsqu’il tweete

Elon Musk est attaqué en procès par des actionnaires de Tesla, qui l’accusent de fraude. Pour se défendre, l’homme d’affaires a indiqué qu’il pensait que ses tweets n’avaient pas de conséquences sur le prix des actions de Tesla.

Ancien homme le plus riche du monde et deuxième compte le plus suivi sur Twitter, avec plus 125 millions de followers : Elon Musk est ce qu’on pourrait appeler quelqu’un d’influent. Ses messages sur le réseau social sont toujours partagés par des milliers de personnes, et il peut, à lui tout seul, faire bondir la valeur d’une crypto-monnaie comme le Dogecoin.

Il semblerait pourtant que l’homme d’affaires ne soit pas conscient de son pouvoir, comme il l’a déclaré lors d’une audience le 20 janvier 2023. Actuellement en procès avec des actionnaires de Tesla, qui l’accusent de fraude et de leur avoir fait perdre des millions de dollars à cause d’un tweet, Elon Musk s’est justifié de manière surprenante : pour lui, personne ne l’écoute sur Twitter.

Un procès pour fraude

Le tweet en question date de 2018. À l’époque, Elon Musk expliquait « penser à racheter Tesla », qui est une entreprise publique cotée en bourse, en rachetant les actions à 420 dollars l’unité. Le rachat représentait une somme considérable à débloquer, mais le milliardaire avait précisé que les « financements étaient assurés ».

[Lire la suite]