Publicité
Marchés français ouverture 6 h 8 min
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,86 (-1,24 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,11 (-1,62 %)
     
  • Nikkei 225

    38 858,01
    -665,54 (-1,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0650
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,31 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 673,12
    +1 628,65 (+2,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     

Elon Musk dit des bêtises ? Ce sont des deepfakes, prétend son avocat

Attaqué en justice par les proches d’un homme mort au volant d’une Tesla, le constructeur s’est défendu en disant qu’Elon Musk n’avait jamais prononcé une phrase. Selon les avocats, il pourrait s’agit d’un deepfake. Pourtant, il existe des preuves indiquant qu’Elon Musk a bien prononcé cette phrase.

« Une [Tesla] Model S et une [Tesla] Model X, à ce stade, peuvent conduire de manière autonome avec plus de sécurité qu’une personne. Dès maintenant. » Elon Musk a-t-il vraiment dit cette phrase ? Pour les avocats du patron de Tesla, ces mots pourraient venir d’un deepfake. C’est en tout cas l’excuse utilisée par sa défense lors d’un procès, le mercredi 26 avril 2023, couvert par Reuters.

Elon Musk est attaqué en Californie par la famille d’un homme décédé dans un accident de voiture avec sa Tesla. Selon la famille du défunt, Walter Huang, il serait mort à cause d’un problème avec le logiciel de conduite automatique de la voiture. Selon le constructeur, l’accident aurait eu lieu pour une autre raison : Walter Huang, en train de jouer à des jeux vidéo sur son téléphone au moment du crash, n’aurait pas respecté les consignes de sécurité.

PUBLICITÉ

D’après la famille de Walter Huang (et d’autres sources), Elon Musk aurait bien prononcé la fameuse phrase vantant l’autonomie et la sécurité de véhicules Tesla lors d’une conférence en 2016. Pour les avocats de Tesla, il s’agirait d’un deepfake.

[Lire la suite]