Publicité
Marchés français ouverture 2 h 29 min
  • Dow Jones

    38 612,24
    +48,44 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    15 580,87
    -49,91 (-0,32 %)
     
  • Nikkei 225

    38 926,03
    +663,87 (+1,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0837
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    16 543,72
    +40,62 (+0,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 635,14
    -312,12 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    4 981,80
    +6,29 (+0,13 %)
     

Elon Musk défend le degré de préparation du Starship

starship nez
starship nez

Elon Musk a affirmé que la quasi-totalité des modifications à faire sur le Starship ont déjà été appliquées.

Le Starship est-il vraiment prêt à voler à nouveau très prochainement, comme le prétend Elon Musk ? C’était le sens d’un message publié par le fondateur de SpaceX sur les réseaux sociaux, le 6 septembre. « Le Starship est prêt à décoller », lançait-il. Seul manquait le « go » de l’administration de l’aviation civile aux États-Unis (FAA).

Mais le 8 septembre, la douche froide. Il faudra peut-être un peu plus de temps que prévu. Un communiqué de la FAA a bien clôturé l’enquête sur l’accident du Starship, survenu lors de son premier vol. Toutefois, la fin des investigations « ne signifie pas une reprise immédiate des lancements de Starship à Boca Chica », a mis en garde l’agence gouvernementale américaine.

Des actions correctives à faire… qui le sont déjà ?

La raison ? La FAA a noté « 63 mesures correctives » à mettre en œuvre pour que le Starship soit autorisé à revoler. Des ajustements qui doivent permettre de ne pas reproduire le raté du premier vol, survenu le 20 avril 2023. Quelques minutes après le décollage, la fusée n’avait plus une trajectoire nominale. Sa course erratique s’était arrêtée dans une immense explosion aérienne.

Deux jours après la remarque de la FAA,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : SpaceX