La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 816,18
    -161,90 (-0,48 %)
     
  • Nasdaq

    11 441,67
    -180,04 (-1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 306,14
    -712,52 (-3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    522,03
    -15,84 (-2,94 %)
     
  • S&P 500

    4 030,75
    -39,81 (-0,98 %)
     

Elon Musk déclare la "guerre" à Apple

POOL/AFP/Archives - Patrick Pleul

Après avoir mis Twitter à feu et à sang, Elon Musk déclare la "guerre" à Apple, accusé d'avoir menacé le réseau social de le retirer de son App Store.

Elon Musk, propriétaire de Twitter depuis un mois, a déclaré la "guerre" à Apple lundi 28 novembre, après avoir déjà mis le réseau social dans une position périlleuse en s'aliénant annonceurs, (ex) employés et régulateurs. Le tempétueux milliardaire a assuré qu'Apple "menaçait" de retirer le réseau social de son magasin d'applications, incontournable sur les iPhone. "Apple a menacé de retirer Twitter de son App Store, mais ils refusent de nous dire pourquoi", a déclaré le patron de Twitter, après une série de tweets accusant la marque à la pomme de censure et d'abus de position dominante.

"Apple a essentiellement arrêté de faire de la publicité sur Twitter. Est-ce qu'ils détestent la liberté d'expression en Amérique?", a-t-il notamment lancé, avant d'interpeller le dirigeant du groupe californien en ces termes : "Qu'est-ce qui se passe Tim Cook?". "Est-ce qu'Apple menace la disponibilité de Twitter sur l'App Store ou formule des exigences en matière de modération des contenus ?", a demandé un internaute à Elon Musk, qui a répondu "oui". Apple n'a pas immédiatement répondu à une sollicitation de l'AFP.

 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Elon Musk a lui publié un meme (image parodique) représentant une voiture baptisée "Elon" qui prend une sortie d'autoroute en direction de "déclarer la guerre", au lieu de continuer tout droit vers "payer 30%", la commission d'Apple sur les dépenses des utilisateurs effectuées via l'app store.

"Pouvoir énorme"

Le patron de Tesla prône un relâchement de la modération des contenus sur le réseau social, en accord avec sa vision absolutiste de la liberté d'expression. Il a récemment fait rétablir le compte de Donald Trump et d'autres personnalités bannies après avoir enfreint les règles. Son approche fait peur à de nombreuses marques, de General Motors à Pfizer, qui ont suspendu leurs publicités sur la plateforme. Or le chiffre d'affaires de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

VIDÉO - La Minute d'Elon Musk