La bourse ferme dans 4 h 55 min
  • CAC 40

    5 995,87
    +201,72 (+3,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 458,91
    +116,74 (+3,49 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9904
    +0,0077 (+0,78 %)
     
  • Gold future

    1 720,50
    +18,50 (+1,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 174,74
    +660,79 (+3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,84
    +18,49 (+4,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,42
    +0,79 (+0,94 %)
     
  • DAX

    12 598,97
    +389,49 (+3,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 041,68
    +132,92 (+1,92 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1367
    +0,0047 (+0,42 %)
     

Elon Musk bientôt propriétaire d'un club de football ?

Après la tentative Twitter, les Red Devils ? Le milliardaire Elon Musk, patron de Tesla et de SpaceX, a affirmé dans un tweet mardi soir qu'il achetait le club anglais de football de Manchester United. Dans un tweet sibyllin, le richissime entrepreneur, habitué des déclarations imprévisibles et provocatrices sur le réseau social, a affirmé : "Et j'achète Manchester United, de rien". Interrogés par l'AFP, ni Tesla, ni la direction du club, contrôlé par la famille Glazer, n'ont répondu dans l'immédiat. C'est finalement le milliardaire lui-même qui a démenti l'information, évoquant une blague de longue date et rappelant qu'il n'achèterait "aucune équipe sportive".

Le club anglais, coté en Bourse à New York depuis une dizaine d'années, affiche une capitalisation boursière de 2,08 milliards de dollars. L'action qui avait clôturé stable mardi à 12,78 dollars (+0,08%) perdait 2,11% dans les échanges électroniques après la fermeture. Bien qu'aucun actionnaire ne détienne une majorité du capital, Manchester United est contrôlé par les six enfants de l'homme d'affaires américain Malcolm Glazer, qui avait pris les commandes de l'entreprise en 2005, avant de décéder en 2014.

La direction du club avait essuyé les protestations véhémentes des supporters en avril l'année dernière lorsqu'elle avait voulu participer à un projet de Super Ligue européenne dissidente, finalement abandonné. Les Red Devils voulaient, avec 5 autres clubs anglais, 3 espagnols et 3 italiens, créer une compétition européenne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crypto : le créateur de Terra admet ses torts après l'effondrement du Stablecoin
Sanofi plonge en Bourse, échec pour un médicament dans le cancer du sein
La livre Sterling (GBP) pourrait profiter de l’envolée de l’inflation au Royaume-Uni : le conseil Bourse
États-Unis : Google Maps accusé de diriger des femmes enceintes vers de fausses cliniques d’avortement
L'aéroport de Paris-Orly a retrouvé son niveau d'avant-crise en juillet