Marchés français ouverture 1 h 26 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 670,77
    +123,72 (+0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0446
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 418,27
    +468,06 (+2,35 %)
     
  • BTC-EUR

    29 008,78
    -312,52 (-1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    680,36
    +437,68 (+180,35 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Elon Musk assure que les acouphènes pourront bientôt être soignés par une puce Neuralink

La nouvelle ambition d'Elon Musk : révolutionner le domaine des neurosciences. Après avoir racheté le réseau social Twitter pour quelque 44 milliards de dollars, le milliardaire insatiable souhaite en effet guérir les personnes souffrant d'acouphènes grâce à une nouvelle technologie. Avec son entreprise Neuralink, le patron de Tesla et SpaceX souhaite implanter des puces dans le cerveau humain pour traiter les acouphènes d'ici cinq ans. Dans un tweet, publié le 24 avril dernier, et relayé par le site Journal du geek, le fantasque milliardaire a répondu à un internaute l'interpellant sur ce sujet.

Et à la question : "Y a-t-il un quelconque espoir de soigner les acouphènes ?", Elon Musk n'a pas hésité à affirmer : "Absolument". Et de préciser : "Nous pourrions en être à moins de cinq ans, dans la mesure où la version actuelle de Neuralink est un appareil de lecture et d’écriture généralisé avec environ 1.000 électrodes, et il en faut probablement beaucoup moins de 1.000 dans le cas des acouphènes." L'entrepreneur américain a conclu son message en rappelant que “les futures générations de Neuralink augmenteront le nombre d’électrodes par plusieurs ordres de grandeur”.

La société Neuralink a développé une interface cerveau-machine, c’est-à-dire un implant cérébral connecté directement à la couche extérieure du cerveau. Grâce à celui-ci, son propriétaire serait capable de réaliser différentes tâches à la seule force de la pensée en traitant les signaux d’entrée et de sortie qui lui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Easyjet retire des sièges de ses Airbus A319, les pénuries de personnel en cause
Le dollar atteint un plus haut de 20 ans tandis que le bitcoin chute
Les plans d'Elon Musk pour multiplier le chiffre d'affaires de Twitter par cinq
Scandale Orpea : le groupe a "péché par manque de rigueur", estime son PDG
La vitrine de sa boutique est trop colorée, il est convoqué par la police

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles