La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 859,57
    -154,62 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Elon Musk annonce la suspension du rachat de Twitter

© ANGELA WEISS / AFP

L'homme le plus riche de la planète, Elon Musk , a indiqué vendredi suspendre le rachat de Twitter dans l'attente de détails sur la proportion de faux comptes sur le réseau social. L'action du groupe, cotée au New York Stock Exchange, plongeait d'environ 20% après cette annonce dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street. "L'acquisition de Twitter est suspendue de manière temporaire dans l'attente de détails sur le fait que les spams et les faux comptes représentent bien moins de 5% du nombre d'utilisateurs", a écrit M. Musk sur la plateforme, où il compte près de 93 millions d'abonnés.

Twitter, le réseau aux 229 millions d'utilisateurs

Contacté par l'AFP, Twitter n'a pas réagi dans l'immédiat. Le conseil d'administration du réseau social aux gazouillis a accepté fin avril une offre de rachat de 44 milliards de dollars formulée par le fantasque dirigeant d'origine sud-africaine.

M. Musk a promis de débarrasser Twitter des spams, d'authentifier les utilisateurs et de renforcer la transparence sans préciser comment il comptait mettre en œuvre ce projet.

 

>> LIRE AUSSI - Comment Twitter tente de contrer l'offensive d'Elon Musk

L'entreprise a indiqué début mai, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, compter en moyenne 229 millions d'utilisateurs quotidiens dit monétisables, c'est-à-dire exposés à de la publicité. Elle avait estimé à cette occasion que moins de 5% d'entre eux étaient des spams ou de faux comptes.

M. Musk a également a...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles