La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    37 074,75
    +496,19 (+1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Elon Musk accuse Jeff Bezos de vouloir poursuivre SpaceX en justice

·1 min de lecture

La tension monte entre les deux milliardaires américains passionnés par l’espace. Comme le rapporte le site The Verge, Elon Musk, le PDG de Tesla, a critiqué son compatriote et cowboy de l’espace Jeff Bezos, PDG d'Amazon, pour avoir intenté des poursuites contre SpaceX, sa société spatiale. "Il s’avère que Besos [sic] a pris sa retraite afin de poursuivre à plein temps SpaceX en justice", a tweeté le patron de Telsa, vendredi 27 août. Un message qu'il a rapidement supprimé.

Blue Origin, la société de Jeff Bezos, a poursuivi la Nasa après avoir perdu face à son concurrent SpaceX un contrat gouvernemental essentiel pour envoyer des astronautes sur la Lune. Cela a eu pour effet de retarder la firme d’Elon Musk dans ses projets. En plus de cette première poursuite, Amazon a exhorté la Federal Communications Commission (FCC) à rejeter les plans récemment soumis par SpaceX pour lancer Starlink, un groupe de satellites en orbite pour alimenter son service internet par satellite.

La récente plainte d’Amazon n’est vraisemblablement pas un procès formel, mais plutôt une lettre de protestation. Techniquement, ce n’est d’ailleurs pas qu’Amazon refuse catégoriquement que SpaceX lance ses satellites Starlink. La firme de Jeff Bezos semble simplement vouloir qu’Elon Musk soit plus clair dans ses plans pour parvenir à ses fins.

>> A lire aussi - SpaceX : les satellites Starlink d'Elon Musk véritables menaces dans l'espace ?

Starlink est actuellement alimenté par quelque 1.740 satellites en orbite (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40, Bitcoin, M6, LVMH, Kering, Alstom... : au programme de la newsletter Momentum
“Le prix de l’essence s’envole aux États-Unis, la forte inflation risque de durer !”
Ce que les géants de la mode préparent après la crise
Quantum Genomics suscite l’espoir dans l’insuffisance cardiaque, changement de dimension en vue ?
Wall Street risque de lourdement rechuter : le conseil Bourse du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles